Cerca

Vatican News
GREECE-MIGRATION-REFUGEES-LESBOS GREECE-MIGRATION-REFUGEES-LESBOS  (AFP or licensors)

Grèce: l'Unicef alerte sur le sort des enfants migrants non accompagnés

L'agence de l'ONU pour la protection de l'enfance exhorte les pays européens à mieux protéger ces enfants particulièrement vulnérables.

Les conditions de vie des migrants en Grèce sont préoccupantes et l'Unicef tire de nouveau la sonnette d'alarme. Plus de 1 100 enfants et mineurs non accompagnés ont besoin d'une assistance humanitaire d'urgence, rappelle l'agence onusienne. Ces enfants sont répartis dans les centres de rétention construits sur les îles de la Mer Egée en particulier, comme Lesbos. Il s'agit du nombre le plus important recensé depuis 2016.

Pour sensibiliser à la question, l'Unicef a publié un petit film qui recueille le récit d'enfants et dépeint leurs conditions très précaires d'hébergement. «La situation dans les centres d'accueil d'urgence en Grèce a atteint un point de rupture » s'est alarmée la directrice régionale d'UNICEF pour l'Europe et l'Asie. Elle demande aux différents pays européens de sortir de leur torpeur.

Grandir dans un environnement sûr

Pour que la situation soit affrontée sérieusement, l'Unicef desse trois recommandations aux pays d'Europe : L'augmentation de leurs engagements quant à la réinstallation des enfants non accompagnés et séparés- en particulier depuis la Grèce, en Italie et en Espagne-, la mise en œuvre de procédures accélérées pour la réunification des familles, pour les enfants dont les parents  vivent déjà en Europe, enfin l’augmentation urgente des fonds pour soutenir et renforcer les efforts des pays européens qui accueillent le plus grand nombre de migrants.

«Un hébergement adapté, le placement dans une famille d’accueil, la mise en place d’une mesure de tutelle sont, entre autres, des mesures essentielles pour que chaque enfant non accompagné ou séparé puisse exercer son droit de grandir dans un environnement sûr» note aussi l'organisation dans un communiqué. Selon les chiffres de l'Unicef,  la Grèce accueille plus de 32 000 enfants réfugiés et migrants, parmi lesquels plus de 4 000 sont des enfants non accompagnés.

 

29 août 2019, 12:42