Cerca

Vatican News
Le cardinal Joseph Coutts (à droite) lors du consistoire du 28 juin 2018. Le cardinal Joseph Coutts (à droite) lors du consistoire du 28 juin 2018.  (AFP or licensors)

Pakistan: le cardinal Coutts demande un traitement équitable des minorités

L’archevêque de Karachi s’est exprimé au sujet de la situation des minorités au Pakistan, et notamment des chrétiens, à l’occasion de la Journée des minorités traditionnellement organisée le 11 août.

«Le fondateur du Pakistan, Mohammad Ali Jinnah, dans son discours historique du 11 août 1947, nous a assuré que les personnes d’une foi différente de l’islam auraient été citoyennes du Pakistan, avec des droits et des devoirs égaux. En conséquence, nous devons être traités comme des citoyens égaux au Pakistan 365 jours par an, sans même avoir besoin d’avoir une Journée pour les minorités religieuses», a expliqué le cardinal Joseph Coutts à l’agence Fides.

«Nous sommes pakistanais, nous ne sommes migrants d’aucun autre pays, a précisé l’archevêque de Karachi. Nous sommes nés et nous avons grandi au Pakistan et nous vivons ici depuis des siècles, avant l’indépendance du pays. Nous ne devrions pas être traités comme des citoyens de seconde zone», martèle-t-il. Il insiste sur la contribution des catholiques au développement du pays, sur des aspects très concrets comme la construction de bassins hydriques destinés à sécuriser l’approvisionnement en eau, et pour lesquels les chrétiens se mobilisent en faisant de nombreux dons, répondant à l’appel du Premier ministre Imran Khan.

Le cardinal Coutts se félicite par ailleurs de l’opposition du Premier ministre aux conversions forcées, comme il l’a expliqué dans son discours du 11 août, pour célébrer la Journée des minorités. «Il semble que ce gouvernement soit très conscient des défis du peuple des minorités religieuses du Pakistan. C’est un signe positif», souligne le cardinal, qui demande au gouvernement d’assurer la protection des lieux de culte et des personnes.

(Avec Fides)

12 août 2019, 18:07