Cerca

Vatican News
Le nouveau secrétaire général de Caritas Internationalis, Aloysius John, le 29 mai 2019. Le nouveau secrétaire général de Caritas Internationalis, Aloysius John, le 29 mai 2019.  

Caritas: l’urgence de faire face au changement climatique

Préparer les populations au changement climatique dans l’esprit de Laudato Si’, tout en faisant face aux urgences récurrentes telles que les violences en Syrie, au Soudan du Sud et en Centrafrique, telles sont les priorités de Caritas Internationalis, selon son secrétaire général, nouvellement élu, Aloysius John.

Il est responsable de 300 000 morts chaque année et coûte 90 milliards d’euros par an, selon un rapport publié par le Forum humanitaire mondial. Le changement climatique et ses dégâts sur l’humanité sont une des priorités de Caritas Internationalis, nous explique son nouveau secrétaire général, élu le 28 mai, Aloysius John. Le Français d’origine indienne succède à Michel Roy, pour un mandat de 4 ans. 

«Dans l’esprit de Laudato si’, nous sommes en train de voir comment préparer la population et comment l'on pourrait mettre en place des actions qui peuvent aider à prévoir et anticiper ce qui va arriver», détaille la nouvelle tête de Caritas. Ainsi, dans des situations d’urgences telles que la sécheresse en Namibie ou le cyclone au Mozambique, il faut aider l’homme à se reconstruire, explique Aloysius John, «afin qu’il puisse retrouver son autonomie».

Le Français appelle également à ne pas oublier les conflits récurrents, tels que ceux frappant la Syrie ou la République Centrafricaine.

La Centrafrique, l’un des pays les plus pauvres du monde, est déchirée par des violences depuis 2013, quand des rebelles musulmans, essentiellement de la Seleka, ont lancé une révolte, déclenchant des représailles, notamment, de la part des milices chrétiennes. Dans le pays ravagé, l'ONG a offert une aide humanitaire a plus de 50 000 personnes, sous forme de nourriture, médicaments, cours, kits d'hygiène ou agriculture. 

Redonner à la personne humaine sa dignité

Forte de 160 membres dans le monde entier et présente partout où il y une église, la Caritas s’adonne à un objectif pharaonique: redonner à chacun sa dignité. «Ce travail de dignité n’est pas seulement une question de distribution, mais il s’agit aussi de regarder la personne en face de soi comme chacun de nous, et se demander comment peut-on accompagner cette personne vers la dignité».

Le nouveau secrétaire général plaide pour la reconstruction d’une société de justice et d’égalité, dans laquelle chacun vivra enfin en dignité.

29 mai 2019, 16:07