Cerca

Vatican News
Des militants du président turc Recep Tayyip Erdogan, lors d'un meeting électoral à Ankara, le 28 mars 2019. Des militants du président turc Recep Tayyip Erdogan, lors d'un meeting électoral à Ankara, le 28 mars 2019.   (ANSA)

Elections locales en Turquie : référendum pour ou contre Erdogan

La Turquie se prépare ce dimanche à des élections locales. Affaibli par une économie en berne, Recep Tayyip Erdogan dépense son énergie pour que l’AKP sorte victorieux de ce scrutin à un tour.

Entretien réalisé par Marine Henriot - Cité du Vatican

Ce dimanche 31 mars, 58 millions d’électeurs turcs sont invités à renouveler leurs maires et muhtar, les chefs de quartier. Des élections locales, mais dans laquelle s’est pleinement investi le président Recep Tayyip Erdogan, il mène campagne pour éviter un vote sanction contre son Parti de la justice et du développement (AKP). Recep Tayyip Erdogan s’est impliqué comme aucun autre chef de l’Etat avant lui dans ces municipales, tenant jusqu’à cinq meetings électoraux par jour, aux quatre coins du pays.

Une énergie présidentielle dépensée pour faire oublier les déboires économiques de la Turquie: alors que l'AKP a bâti l'essentiel de son succès électoral sur la réussite de l'économie depuis 17 ans, cette question est devenue son talon d'Achille pour ce scrutin. L'économie turque est en effet entrée en récession pour la première fois depuis 10 ans et l'inflation, alimentée par l'affaissement de la livre turque, a durement frappé les consommateurs au porte-monnaie, en particulier dans le secteur de l'alimentation. 

Campagne sur le sécuritaire

Pour enrayer la grogne, Recep Tayyip Erdogan a ordonné le mois dernier aux mairies d'Istanbul et Ankara d'ouvrir leurs propres stands de fruits et légumes vendus à prix cassés. Le chef de l'Etat turc est parfois apparu sur la défensive sur l'économie, allant jusqu'à soutenir que les longues files d'attente devant les étals municipaux étaient un signe de «prospérité» et non de «pauvreté».

Plutôt que de faire campagne sur l'économie, le président turc a entraîné le débat sur le terrain sécuritaire, décrivant un pays cerné par des défis sécuritaires et des puissances hostiles.

Décryptage de ces élections municipales turques à deux jours du scrutin avec le politologue Ahmet Insel, auteur de l’ouvrage «La Nouvelle Turquie d’Erdogan, du rêve démocratique à la dérive autoritaire».

Interview de Ahmet Insel
29 mars 2019, 11:44