Version Béta

Cerca

Vatican News
L'indifférence vis-à-vis des pauvres se généralise L'indifférence vis-à-vis des pauvres se généralise 

Pauvreté : quand les sanctions l'emportent sur la solidarité

De récentes décisions de la classe politique en Hongrie, en Italie et ailleurs révèlent un durcissement de l'attitude vis-à-vis des plus pauvres. Une sorte de phobie semble s'installer lorsqu'il s'agit de venir en aide aux sans-abris ou aux migrants. Comment expliquer ce phénomène, et quels espoirs sont encore perceptibles, notamment dans la perspective des élections législatives européennes de 2019 ? L'éclairage de Jean Tonglet, membre d'ATD Quart-Monde.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel - Cité du Vatican

Le 17 octobre marque la journée mondiale du refus de la misère dans le monde. Cette date a une saveur particulière en cette année 2018 car elle coïncide avec le 70 ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme à Paris.

Ce mercredi, un grand rassemblement s'est tenu sur le parvis de la basilique Saint-Jean de Latran à Rome avec des associations de lutte contre la pauvreté et la misère, pour rappeler l’urgence de ce combat.

C’est devant la basilique que lors de l’année sainte 2000, une dalle en l’honneur des victimes de la misère a été inaugurée. Cette dalle rappelle aussi l’œuvre du père Joseph Wresinski, le fondateur d’ATD Quart-monde.

Jean Tonglet, délégué d’ATD Quart-monde pour l’Italie et administrateur de la fondation Joseph Wresinski partage son inquiétude sur une défiance généralisée en Europe vis-à vis de la pauvreté. 

Entretien avec Jean Tonglet, délégué d’ATD Quart-monde pour l’Italie
18 octobre 2018, 08:25