Version Béta

Cerca

Vatican News
La livre turque a perdu plus de 40% de sa valeur par rapport au dollar et à l’euro depuis début 2018. La livre turque a perdu plus de 40% de sa valeur par rapport au dollar et à l’euro depuis début 2018.  (AFP or licensors)

La Turquie face à la chute continue de sa monnaie

La livre turque n’en finit plus de dévisser. Depuis le début de l’année, la monnaie locale a perdu plus de 40% de sa valeur par rapport au dollar et à l’euro. Vendredi dernier, elle a même enregistré une chute de 16 %, semant la panique sur les marchés.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel – Cité du Vatican

Si la banque centrale a annoncé des mesures pour enrayer cette dégringolade de la livre turque, la situation reste fragile, d’autant qu’elle s’est dégradée ces dernières semaines en raison du bras de fer entre Ankara et les États-Unis. Donald Trump a en effet annoncé le doublement des droits de douane sur l'acier et l'aluminium turcs, en représailles à la détention d’un pasteur américain en Turquie. 

La crise turque semble donc aussi bien économique que diplomatique, analyse Jean Marcou, professeur à l’Institut d'Études Politiques de Grenoble et ancien directeur de l’Observatoire de la vie politique turque à l’Institut français d’études anatoliennes d’Istanbul.

Jean Marcou, professeur à l’Institut d'Études Politiques de Grenoble
14 août 2018, 10:13