Version Béta

Cerca

Vatican News
Une manifestation des Dalits à New Delhi, le 9 août 2018. Une manifestation des Dalits à New Delhi, le 9 août 2018.  (AFP or licensors)

L'Église catholique en Inde mobilisée pour les droits des Intouchables

Ce vendredi 10 août était organisé le traditionnel "Black Day", journée dédiée à la défense des droits des Intouchables.

Entretien réalisé par Marie Duhamel - Cité du Vatican

C’est une minorité doublement discriminée: en Inde, les 2,3% de chrétiens sont discriminés pour leur religion et pour leur statut : ils font partis des Dalits, aussi appelés intouchables.

Et bien que les Dalits bénéficient d’une protection en vertu de la loi indienne, cela ne s’applique ni aux chrétiens ni aux musulmans. Dans la société indienne, ils sont considérés comme hors castes et affectés aux fonctions les plus médiocres de la société.

C’est le 10 août 1950 que le premier président indien a signé le décret stipulant que toute personne appartenant à une religion différente de la religion hindoue était considéré comme Dalit. Une date reprise par les évêques catholiques du pays pour célébrer le Black Day, une journée vouée à la défense des droits des dalits. À cette occasion, Marie Duhamel a interrogé Mgr Felix Machado, archevêque de Vasai dans l’ouest de l’Inde, ancien sous-secrétaire du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux :

Entretien avec Mgr Felix Machado

 

13 août 2018, 11:35