Cerca

Vatican News
La frontière entre les États-Unis et le Mexique au Nouveau-Mexique La frontière entre les États-Unis et le Mexique au Nouveau-Mexique  (2018 Getty Images)

Les enfants, victimes de la politique migratoire américaine

Le sort des enfants migrants séparés de leurs parents aux États-Unis est loin d’être résolus. Encore plusieurs dizaines d’entre eux n’ont pas retrouvés leur famille. Cette situation met en lumière une politique migratoire qui vise à dissuader les migrants de traverser la frontière.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

Ils sont plusieurs milliers d’enfants à avoir été séparés de leur famille au moment de leur arrivée illégale sur le territoire américain. L’administration Trump a décidé d’appliquer une politique de tolérance zéro envers ces clandestins ayant fui la misère ou les menaces sur leur vie.

Les images de ces mineurs, seuls dans des centres de rétention, ou seuls face aux juges, ont ému aux États-Unis et au-dehors. Sous la pression, le président américain a décidé le 20 juin de suspendre l’application de ces mesures draconiennes. Le 26 juin, une juge de San Diego ordonnait aux autorités politiques de réunir parents et enfants.

Mais à l’expiration ce jeudi 26 juillet de ce délai, plusieurs dizaines d’enfants n’ont toujours pas retrouvé leurs parents.

Marie Puertollano, avocate en droit de l’immigration à San Diego, à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, revient sur cette politique.

Entretien avec l'avocate Marie Puertollano

 

 

26 juillet 2018, 08:41