Version Béta

Cerca

Vatican News
Les pluies torrentielles ont fait 100 morts au Japon, lundi 9 juillet 2018. Les pluies torrentielles ont fait 100 morts au Japon, lundi 9 juillet 2018.  (ANSA)

Au Japon, les pluies torrentielles font une centaine de morts

Ce sont des images cataclysmiques qui nous proviennent du Japon. Les pluies torrentielles qui s’abattent sur l’archipel depuis le 5 juillet ont déjà fait au moins 100 morts, selon un dernier bilan officiel, diffusé lundi 7 juillet. Face à la gravité de la situation, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a même décidé de geler son agenda, et d’annuler sa tournée diplomatique prévue cette semaine en Europe et au Moyen-Orient.

Paris, Bruxelles, Le Caire et Ryad, où devait se rendre Shinzo Abe dans les prochains jours, attendront. Le Premier ministre japonais a reporté son marathon diplomatique pour s’occuper de tous les sinistrés des impressionnantes intempéries qui frappent l’archipel depuis quelques jours.

Des quartiers entièrement recouverts de boue, des décombres et des débris qui s’amoncellent, les éléments se sont déchainés particulièrement dans tout l’ouest du pays. Durant le week-end, le niveau des précipitations a ainsi atteint des records dans 93 points d’observation, entrainant l’évacuation de 5 millions d’habitants. Les nombreuses usines technologiques et d’automobile de la région sont endommagées et ont dû naturellement fermer.

C’est donc une tâche titanesque qui attend les plus de 50 000 pompiers, policiers et militaires à la manœuvre pour secourir les populations. Aujourd’hui, il ne devrait pas pleuvoir, mais les coulées de boue peuvent toujours augmenter l’ampleur des dégâts matériels.

A savoir qu’il s'agit là d’une des plus graves catastrophes naturelles de ces dernières années au Japon. En effet, le nombre provisoire de victimes établi ce lundi à 100 morts, dépasse largement celui du glissement de terrain d’Hiroshima en 2014, qui avait été lui funeste pour 74 personnes.

09 juillet 2018, 11:30