Version Béta

Cerca

Vatican News
10 ans après son indépendance, le pays est encore marqué par les divisions entre la majorité albanaise et la minorité serbe. 10 ans après son indépendance, le pays est encore marqué par les divisions entre la majorité albanaise et la minorité serbe.   (AFP or licensors)

Le Kosovo fête 10 ans d'indépendance

Devenu indépendant en 2008, cet État des Balkans est encore marqué par les divisions douleureuses entre la majorité albanaise et la minorité serbe et il est difficile de définir une identité kosovare selon Jean-Arnaud Derens, le rédacteur en chef du Courrier des Balkans.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel - Citè du Vatican

Le Kosovo fête ce samedi 17 février les 10 ans de son indépendance. Ce petit état des Balkans, théâtre d'un violent conflit à la fin des années 1990, est encore marqué par les divisions douleureuses entre la majorité albanaise et la minorité serbe.  Amorcé en 2011, le dialogue entre les deux parties serbe et albanaise du pays est au point mort.

Le Kosovo est aussi en mal de reconnaissance sur la scène internationale : 23 pays sur 28 dans l’Union européenne l’ont officiellement reconnu, et 115 dans le monde, mais c’est insuffisant pour siéger aux Nations Unies en raison des vetos russe et chinois. Depuis plusieurs années, le pays est en négociation pour un rapprochement avec l’Union européenne, mais la corruption dans ce pays, le plus jeune et le plus pauvre d'Europe, est encore un frein trop important.

10 ans après l’indépendance, il est difficile de définir une identité kosovare pour ce pays de 1,8 million d'habitants nous explique Jean-Arnaud Derens, le rédacteur en chef du Courrier des Balkans.

Entretien avec Jean-Arnaud Derens

 

17 février 2018, 08:45