Cerca

Vatican News
La CDU-CSU et le SPD sont parvenus à un accord, le 7 février 2018. La CDU-CSU et le SPD sont parvenus à un accord, le 7 février 2018. 

Allemagne : formation d'un nouveau gouvernement

En Allemagne, les conservateurs et les sociaux-démocrates sont parvenus ce mercredi 7 février à se mettre d’accord sur un programme de gouvernement. Après plusieurs semaines d’intenses négociations, CDU—CSU et SPD ont décidé de reformer une grande coalition.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

Les négociateurs ont passé toute la nuit à batailler point par point pour trouver un accord. L’Allemagne aura un nouveau gouvernement de coalition formé de la CDU-CSU, les deux partis chrétiens-démocrates, et du SPD, le parti social-démocrate. Angela Merkel, la chancelière sortante, en est reconduite à la tête.

Après plus de quatre mois de tentatives, d’abord avec les libéraux et les écologistes, les conservateurs réussissent donc à conjurer le spectre d’un nouveau scrutin redouté par tous les principaux partis, bousculés lors des dernières élections en septembre par l’extrême-droite.

Selon cet accord, le SPD hérite des ministères des Finances et des Affaires étrangères. La CDU gérera l’économie, l’Intérieur et la Défense. Mais le texte devra être maintenant validé par les militants sociaux-démocrates d’ici début mars. Une dernière étape avant une validation définitive.

Barbara Kunz, chercheure à l’Institut français des relations internationales (IFRI), revient sur cet accord et ses implications pour les deux principaux partis allemands

Entretien avec Barbara Kunz de l'IFRI

 

 

07 février 2018, 15:11