Version Béta

Cerca

VaticanNews
Le Palais présidentiel au Pérou, à Lima Le Palais présidentiel au Pérou, à Lima  (AFP or licensors)

Pérou : visite du "Lieu de la mémoire" à Lima

A l'occasion de la visite du Pape au Pérou, plongée dans la mémoire douloureuse d'une Nation. Le LUM, "lieu de mémoire" revient sur les décennies 1980-2000.

Olivier Bonnel - Envoyé spécial au Pérou

C’est un vaisseau de ciment et de verre qui domine les rouleaux de l’océan Pacifique. À Lima, le LUM « lieu de la mémoire » est un musée pas comme les autres : il est le seul du Pérou à documenter la violence qui a ensanglanté le pays durant les décennies 1980-2000. Des années noires au cours desquelles l’État péruvien a lutté farouchement contre les mouvements de guérilla du Sentier Lumineux et du Mouvement révolutionnaire Tupac Amaru (MRTA) deux groupes d’inspiration marxiste-léniniste.

Selon la commission Vérité et Réconciliation péruvienne, mise en place en 2001, le conflit aurait fait au moins 70 000 morts, civils, guérilleros et soldats de l’armée péruvienne. Si le MRTA a été dissout, le Sentier Lumineux existe encore à l’état groupusculaire, autour de son fief d’Ayacucho, dans la cordillère andine.

Ces années sombres sont encore une histoire sensible pour de nombreux Péruviens, comme en témoignent les nombreuses manifestations de colère après la grâce d’Alberto Fujimori, l’ancien président incarcéré pour crimes contre l’humanité, pour avoir ordonné des meurtres à ses commandos.

Sébastien Jallade habite Lima depuis 10 ans. Cet anthropologue et documentariste travaille sur les questions de mémoire et de justice. Il nous a fait visiter le LUM:

Visite du LUM avec Sebastien Jallade

 

21 janvier 2018, 22:15