Version Béta

Cerca

Vatican News
Les positions des catholiques sur la filiation évoluent au même rythme que la société. Les positions des catholiques sur la filiation évoluent au même rythme que la société.  (AFP or licensors)

Bioéthique: les positions des catholiques français évoluent rapidement

Les catholiques français sont de moins en moins défavorables aux évolutions législatives en matière de bioéthique, et notamment en matière de PMA (procréation médicalement assisté), ou de GPA (gestation pour autrui). C’est ce que révèle le sondage Ifop pour le quotidien La Croix et le Forum européen de bioéthique.

Entretien réalisé par Xavier Sartre – Cité du Vatican

Selon cette enquête publiée par le quotidien catholique français La Croix , 35 % des catholiques pratiquants sont favorables à l’ouverture de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes homosexuelles. Pour les femmes célibataires, ils sont 34 % à y être favorables. Dans l’ensemble, c’est bien en deçà du reste de la population (respectivement 60 % et 57 %) mais la division est moins forte qu’attendue.

Concernant la question de la fin de vie, le sondage montre que la différence d’opinion entre les catholiques et le reste de la population n’est pas si grande: 16 % des catholiques sont en faveur du suicide assisté contre 18 % pour l’ensemble des Français ou 34 % pour l’euthanasie contre 47 %.

Ce sondage souligne bien la manière dont évolue la croyance des Français catholiques, comme l’explique David Le Breton, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg.

Entretien avec David Le Breton

David Le Breton est notamment l'auteur de Tenir. Douleur chronique et invention de soi (Editions Métailié).

04 janvier 2018, 18:00