Version Béta

Cerca

Vatican News
La capitale Mogadiscio a été visée par un attentat meurtrier le samedi 14 octobre 2017. La capitale Mogadiscio a été visée par un attentat meurtrier le samedi 14 octobre 2017.  (ANSA)

La Somalie frappée par un des pires attentats de son histoire

Au moins 276 personnes ont été tuées dans l’attentat de Mogadiscio, en Somalie, ce samedi 14 octobre. Un camion piégé a explosé dans une zone très fréquentée de la capitale. Trois jours de deuil national ont été déclarés après cette attaque considérée par les Somaliens comme le pire de l’histoire de leur pays.

Entretien - Au moins 276 morts et 300 blessés, c’est le dramatique bilan de l’attentat de Mogadiscio, en Somalie, ce samedi 14 octobre 2017. Un camion piégé a explosé dans une zone très fréquentée de la capitale. Le bilan pourrait encore s’alourdir, car de nombreuses personnes sont portées disparues. Trois jours de deuil national ont été déclarés dans le pays pour cette attaque considérée par les Somaliens comme le pire de l’histoire de leur pays.

L'attaque n'a pas été revendiquée, mais les islamistes somaliens shebab, liés à Al-Qaïda, qui lancent fréquemment des attaques et attentats-suicides sur le sol somalien sont une nouvelle fois soupçonnés. Cette attaque n’est hélas pas une surprise contre un État faible nous explique Gérard Prunier, historien spécialiste de la Corne de l’Afrique interrogé par Olivier Bonnel

Entretien avec Gérard Prunier, historien spécialiste de la Corne de l’Afrique
16 octobre 2017, 17:53