Recherche

Parole du jour

banner parola.jpg
Date05/10/2021

Lecture du jour

Lecture du livre du prophète Jonas
(Jon 3, 1-10)

La parole du Seigneur fut adressée de nouveau à Jonas :

« Lève-toi, va à Ninive, la grande ville païenne,
proclame le message que je te donne sur elle. »
Jonas se leva et partit pour Ninive,
selon la parole du Seigneur.
Or, Ninive était une ville extraordinairement grande :
il fallait trois jours pour la traverser.
Jonas la parcourut une journée à peine
en proclamant :
« Encore quarante jours, et Ninive sera détruite ! »
Aussitôt, les gens de Ninive crurent en Dieu.
Ils annoncèrent un jeûne,
et tous, du plus grand au plus petit,
se vêtirent de toile à sac.
La chose arriva jusqu’au roi de Ninive.
Il se leva de son trône, quitta son manteau,
se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre.
Puis il fit crier dans Ninive
ce décret du roi et de ses grands :
« Hommes et bêtes, gros et petit bétail,
ne goûteront à rien,
ne mangeront pas et ne boiront pas.
Hommes et bêtes, on se couvrira de toile à sac,
on criera vers Dieu de toute sa force,
chacun se détournera de sa conduite mauvaise
et de ses actes de violence.
Qui sait si Dieu ne se ravisera pas et ne se repentira pas,
s’il ne reviendra pas de l’ardeur de sa colère ?
Et alors nous ne périrons pas ! »

En voyant leur réaction,
et comment ils se détournaient de leur conduite mauvaise,
Dieu renonça au châtiment dont il les avait menacés.

Évangile du jour

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
(Lc 10, 38-42)

En ce temps-là,
Jésus entra dans un village.
Une femme nommée Marthe le reçut.
Elle avait une sœur appelée Marie
qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur,
écoutait sa parole.
Quant à Marthe, elle était accaparée
par les multiples occupations du service.
Elle intervint et dit :
« Seigneur, cela ne te fait rien
que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ?
Dis-lui donc de m’aider. »
Le Seigneur lui répondit :
« Marthe, Marthe,
tu te donnes du souci et tu t’agites
pour bien des choses.
Une seule est nécessaire.
Marie a choisi la meilleure part,
elle ne lui sera pas enlevée. »

Paroles du saint père

Dans son agitation et son souci de faire, Marthe risque d'oublier - et c'est là le problème- le plus important, à savoir la présence de l'invité, en l'occurrence Jésus. Elle oublie la présence de l'hôte. Et l'invité ne doit pas simplement être servi, nourri, soigné de toutes les manières. Avant tout, il doit être écouté. Retenez bien ce mot: écouter! Parce que l'invité doit être accueilli comme une personne, avec son histoire, son cœur plein de sentiments et de pensées, afin qu'il puisse vraiment se sentir chez lui. Mais si tu accueilles un invité dans ta maison et que tu continues à faire des choses, que tu le fais asseoir, qu’il est muet et toi aussi, c'est comme s'il était fait de pierre: un hôte de pierre. Non. L'invité doit être écouté. (Angélus du 7 juillet 2016)