Version Béta

Cerca

Parole du jour

banner parola.jpg
Date19/02/2019

Lecture du jour

Lecture du livre de la Genèse
Gn 6, 5-8 ; 7, 1-5.10

Le Seigneur vit que la méchanceté de l’homme
était grande sur la terre,
et que toutes les pensées de son coeur
se portaient uniquement vers le mal
à longueur de journée.
Le Seigneur se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre ;
il s’irrita en son cœur et il dit :
« Je vais effacer de la surface du sol
les hommes que j’ai créés
– et non seulement les hommes
mais aussi les bestiaux, les bestioles et les oiseaux du ciel –
car je me repens de les avoir faits. »
Mais Noé trouva grâce aux yeux du Seigneur.
Le Seigneur dit à Noé :
« Entre dans l’arche, toi et toute ta famille,
car j’ai vu qu’au sein de cette génération,
devant moi, tu es juste.
De tous les animaux purs,
tu prendras sept mâles et sept femelles ;
des animaux qui ne sont pas purs,
tu en prendras deux, un mâle et une femelle ;
et de même des oiseaux du ciel,
sept mâles et sept femelles,
pour que leur race continue à vivre
à la surface de la terre.
Encore sept jours, en effet,
et je vais faire tomber la pluie sur la terre,
pendant quarante jours et quarante nuits ;
j’effacerai de la surface du sol
tous les êtres que j’ai faits. »
Noé fit tout ce que le Seigneur lui avait ordonné.

Sept jours plus tard,
les eaux du déluge étaient sur la terre.

Évangile du jour

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc
Mc 8, 14-21

En ce temps-là,
les disciples avaient oublié d’emporter des pains ;
ils n’avaient qu’un seul pain avec eux dans la barque.
Or Jésus leur faisait cette recommandation :
« Attention ! Prenez garde au levain des pharisiens
et au levain d’Hérode ! »
Mais ils discutaient entre eux sur ce manque de pains.
Jésus s’en rend compte et leur dit :
« Pourquoi discutez- vous sur ce manque de pains ?
Vous ne saisissez pas ? Vous ne comprenez pas encore ?
Vous avez le cœur endurci ?
Vous avez des yeux et vous ne voyez pas,
vous avez des oreilles et vous n’entendez pas !
Vous ne vous rappelez pas ?
Quand j’ai rompu les cinq pains pour cinq mille personnes,
combien avez-vous ramassé
de paniers pleins de morceaux ? »
Ils lui répondirent :
« Douze.
– Et quand j’en ai rompu sept pour quatre mille,
combien avez-vous rempli de corbeilles
en ramassant les morceaux ? »
Ils lui répondirent :
« Sept. »
Il leur disait :
« Vous ne comprenez pas encore ? »