Vatican News
Novembre 2015, la visite du Pape François au Kenya, ici dans le quartier pauvre de Kangemi. Novembre 2015, la visite du Pape François au Kenya, ici dans le quartier pauvre de Kangemi.  

Au Kenya, le site de la messe papale de 2015 déclaré «monument national»

Le campus de l’université de Nairobi au Kenya, qui avait accueilli la messe du Pape François en novembre 2015, est déclaré «monument national» par le gouvernement. Les évêques kényans font part de leur joie.

«Un honneur pour l'Église et pour le Saint-Père», se réjouissent les évêques kényans après l’annonce le 30 avril du gouvernement. Le campus de l’Université de Nairobi, où le Pape François a présidé la Sainte Messe le 26 novembre 2015, deviendra donc «monument national d’intérêt historique». La décision du gouvernement, commente le père Ferdinand Lugonzo, secrétaire général de la Conférence épiscopale du Kenya (KCCB), sur le site de l’Association pour l’Information Catholique en Afrique, Aciafrica, signifie que «la visite du Pape François dans le pays reste dans la mémoire des générations actuelles et futures. Nous devons donc revivre ce souvenir en protégeant le site où le Pontife a célébré la Sainte Messe.». 

Cette déclaration comme monument national «renforce l'appréciation de l'exécutif envers l'Église catholique et le travail qu'elle accomplit», ajoute le secrétaire général de la Conférence épiscopale.

Considérant, en outre, qu'au Kenya «il n'y a pas beaucoup de monuments nationaux», explique le secrétaire général des évêques, la décision du gouvernement représente un véritable «jalon» qui peut donner au campus universitaire également une grande «valeur spirituelle». L'espoir des prélats est donc que des «efforts concertés» soient désormais mis en place par l'État et l'Église pour protéger et sauvegarder le site.

Voyage apostolique en 2015

De ce lieu, en effet, François a prononcé une homélie intense, s'adressant en particulier aux étudiants : «Ici, au cœur de cette université, où se forment les esprits et les cœurs des nouvelles générations, avait-t-il dit, je lance un appel particulier aux jeunes de la nation. Que les grandes valeurs de la tradition africaine, la sagesse et la vérité de la Parole de Dieu et l'idéalisme généreux de votre jeunesse vous guident dans l'engagement à former une société qui soit toujours plus juste, inclusive et respectueuse de la dignité humaine.»

Le Pape François s’était rendu au Kenya en novembre 2015, lors de son 11eme voyage apostolique qui l’a également conduit en Ouganda et en République Centrafricaine.

04 mai 2021, 11:54