Recherche

Vatican News
Le Pape en réunion avec une délégation de l'épiscopat canadien en visite "ad limina", en mars 2017. Le Pape en réunion avec une délégation de l'épiscopat canadien en visite "ad limina", en mars 2017. 

Les évêques du Canada ouvrent un service pour le signalement des abus sexuels

Ce jeudi 6 mai, les évêques du Canada ont lancé un service national bilingue pour signaler les situations d’abus sexuels commis ou dissimulés par un évêque. Ce service renforce leur engagement à l’égard de la responsabilité, de la reddition de comptes et de la transparence en matière d’abus sexuels commis par le clergé. Il vise à permettre la guérison et la justice pour les victimes et survivants.

Le Système canadien de signalement des abus sexuels ou dissimulés par un évêque catholique répond directement à la lettre apostolique du Pape François intitulée Vos estis lux mundi (Vous êtes la lumière du monde). Dans cette lettre, le Pape appelle les diocèses et les éparchies du monde entier à établir «…un ou plusieurs dispositifs stables et facilement accessibles au public pour permettre de présenter des signalements …».

Avec Vos estis lux mundi, le Pape indique quelles procédures doivent être suivies dans l’Église universelle lorsque des allégations sont faites contre un évêque. Ainsi, il met à jour, clarifie et normalise les pratiques à travers le monde. Le système de signalement des évêques ajoute un niveau supplémentaire de la reddition de comptes pour les dirigeants de l’Église au Canada, en plus des protocoles diocésains et éparchiaux déjà existants, pour signaler et répondre aux abus sexuels ou aux autres inconduites sexuelles commis par des prêtres, des diacres, des religieux, religieuses et des membres du personnel pastoral laïc mandaté.

Clearview Strategic Partners, un fournisseur canadien de plateformes indépendantes de signalement et d’alerte éthique, a été engagé par les évêques du Canada pour développer un système de signalement conformément aux instructions et aux procédures énoncées dans Vos estis lux mundi. Ce nouveau système de signalement est conçu pour recevoir et transmettre aux autorités appropriées de l’Église des rapports d’abus sexuels, d’inconduite sexuelle (par exemple, harcèlement sexuel ou possession d'images pédopornographiques) ou de dissimulation de telles situations par un évêque catholique. La technologie de ClearView sera utile à toute personne qui veut faire un tel rapport en leur fournissant une plateforme sécurisée et confidentielle, qui leur permet de garder l’anonymat si elle le souhaite et leur garantit que toutes les communications sont documentées et préservées.

Les évêques catholiques du Canada condamnent le péché et le crime d’abus sexuels dans les termes les plus fermes. Personne ne devrait jamais avoir à endurer la douleur, l’humiliation et les souffrances à long terme qu’elles causent, et personne ne devrait avoir à douter des graves conséquences qui attendent un auteur d’abus sexuels ou de dissimulation. Avec ce système de signalement, les évêques se tiennent responsables de vivre avec intégrité et de traiter les signalements d’abus sexuels conformément au droit de l’Église et au droit civil.

En tout temps, ils compatissent avec les victimes-survivantes. Ils regrettent profondément ce que des évêques, des prêtres, des diacres, des religieux, et des laïcs ont infligé aux victimes-survivantes, ainsi que ses effets. Les évêques du Canada souhaitent tendre la main et accompagner les victimes et survivants sur le chemin qui restaure la justice et favorise la guérison.

La procédure est détaillée sur ce lien: Comment signaler un abus.

(Communiqué de la Conférence épiscopale du Canada)

08 mai 2021, 14:07