Recherche

Vatican News
Le patriarche Bartholomée. Le patriarche Bartholomée.  

Au Parlement européen, une prière œcuménique avec le patriarche Bartholomée

L'unité des chrétiens et l'avenir de l'Europe ont été les intentions de la prière œcuménique en ligne organisée le 21 mai, par la Comece (Commission des épiscopats de la Communauté européenne) et la Cec (Conférence des Églises européennes).

L'événement, intitulé «Restez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance», a également fait l'objet d'un message vidéo du patriarche œcuménique Bartholomée, qui a rappelé que ce moment était une occasion de «prier et de réfléchir aux valeurs européennes de paix et de justice, ainsi qu'au rôle des Églises européennes, en particulier à l'heure de la pandémie».

L'unité et la réconciliation en Europe

La prière a été conduite par le cardinal Jean-Claude Hollerich et le révérend Christian Krieger, respectivement présidents de la Comece et du Cec, tous deux ont souligné l'importance «de l'unité dans les moments difficiles». Ils ont donc espéré que «les divisions seront surmontées et que la réconciliation sera encouragée en Europe». 

 

Les participants à cette prière ont également souligné l'importance historique de la «Charta Œcumenica-Lignes directrices pour une coopération croissante entre les Églises en Europe», réaffirmant le rôle de ce «document de référence dans le développement de la communion entre les Églises européennes».    

Réaffirmation de la Charte œcuménique 

Signée à Strasbourg il y a 20 ans, le 22 avril 2001, par le cardinal Miloslav Vlk et le métropolite Jeremias, alors présidents respectivement du CCEE et du Cec, cette Charte œcuménique présente douze propositions: Répondre à l'appel à l'unité de la foi; proclamer ensemble l'Évangile; aller à la rencontre les uns des autres; travailler ensemble; prier ensemble; poursuivre les dialogues; contribuer à façonner l'Europe; réconcilier les peuples et les cultures; sauvegarder la Création; approfondir la communion avec le judaïsme; soigner les relations avec l'Islam; et enfin pratiquer la rencontre avec d'autres religions et visions du monde.

Participation des Églises à la Conférence sur l'avenir de l'Europe

Pour sa part, la première vice-présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a remercié «le rôle des Églises dans le soutien aux communautés gravement touchées par la pandémie» et a partagé l'importance de leur participation à la «Conférence sur l'avenir de l'Europe». Lancée le 9 mai, cette conférence est une initiative conjointe du Parlement européen, du Conseil de l'Europe et de la Commission européenne pour écouter la voix des Européens et leur permettre d'exprimer leurs points de vue sur l'avenir du continent, à travers une série de discussions et de débats menés par les citoyens. Grâce à une plateforme numérique et à des événements organisés aux niveaux continental, national, régional et local sur les défis et les priorités de l'Europe, les citoyens du continent peuvent partager leurs idées et contribuer à façonner un avenir commun. La conférence devrait s'achever au printemps 2022.

 

22 mai 2021, 09:12