Recherche

Vatican News
Messe de Pâques dans une église du Minas Gerais, Brésil, le 4 avril 2021 Messe de Pâques dans une église du Minas Gerais, Brésil, le 4 avril 2021  (AFP or licensors)

Les évêques du Brésil écrivent au Pape pour lui exprimer leur reconnaissance

Ce mardi, au deuxième jour des travaux de leur 58e assemblée plénière qui se tient en ligne jusqu’au 16 avril, les évêques du Brésil ont adressé un message au Pape François.

L’épiscopat brésilien remercie le Souverain Pontife pour sa «proximité paternelle» manifestée envers la population au cours de la pandémie de Covid-19, très virulente dans le pays, mais aussi pour ses «efforts innombrables» en faveur de l'unité dans l'Église, du dialogue œcuménique, et de la fraternité entre les religions et les cultures.

Préoccupation face à la situation sociale et politique

Dans leur lettre, les évêques reviennent sur la situation actuelle au Brésil, relevant plusieurs points critiques: la faiblesse des politiques publiques, l'incapacité du gouvernement à faire face à la crise, le déni généralisé dans certains secteurs de la société brésilienne face à la pandémie, la politisation et l'idéologisation de celle-ci, et l'impossibilité pour de nombreux Brésiliens de rendre un dernier hommage aux personnes décédées de la Covid-19. Toutefois, relèvent les évêques, la pandémie «nous a éduqués à de nombreuses actions de charité évangélique, pour aider les plus vulnérables, dans un pacte beau et créatif pour la vie et pour notre Brésil souffrant».

Les prélats réitèrent également leur engagement dans la lutte contre les abus dans l'Église, expliquant que les diocèses brésiliens mettent progressivement en place des services diocésains pour la protection des mineurs et des personnes les plus vulnérables, comme l'a demandé le Pape François.

Vers l’Assemblée ecclésiale de l’Amérique latine et des Caraïbes

Par ailleurs, les évêques disent prier et s’engager pour que la première Assemblée ecclésiale de l'Amérique latine et des Caraïbes, prévue en novembre prochain au Mexique autour du thème «Nous sommes tous des disciples missionnaires en sortie», soit l'occasion de raviver les espoirs de la Conférence d'Aparecida de 2007, dont François a été un «participant décisif».

Au cours d’une session de cette assemblée plénière, le président du CELAM (Conseil épiscopal latino-américain), Mgr Héctor Miguel Cabrejos Vidarte, a évoqué le processus de restructuration en cours au sein de l'organisme épiscopal continental. Il a également présenté le texte préparatoire de l'importante session ecclésiale de novembre, qui cherchera à répondre aux défis pastoraux actuels de l'Église en Amérique latine et dans les Caraïbes.

D'autres sujets importants sont à l'ordre du jour de cette 58e assemblée plénière: l'analyse de la situation sociopolitique actuelle du Brésil, l'année des vocations convoquée par la Conférence épiscopale pour 2023, ainsi que l’année actuelle consacrée par le Pape François à saint Joseph et à la famille, et la préparation du prochain Congrès eucharistique national prévu en novembre. L’épiscopat brésilien vivra également au cours de ces journées de travaux un temps de retraite spirituelle conduit par le cardinal Sean Patrick O'Malley, archevêque de Boston et président de la Commission pontificale pour la protection des mineurs.

Vatican News Service - LZ

14 avril 2021, 14:47