Recherche

Vatican News
Mgr Rochus Josef Tatamai, archevêque de Rabaul en Papouasie. Mgr Rochus Josef Tatamai, archevêque de Rabaul en Papouasie.  

Conflits en Papouasie: l'appel à la paix des évêques

Face à la recrudescence des conflits internes de cette région indonésienne, les évêques demandent la fin des conflits entre les militaires et les groupes indépendantistes.

Les évêques catholiques de la province indonésienne de Papouasie, dans l’est de l’archipel indonésien lancent un appel à la paix suite à de nouveaux accès de violence dans la région. Le 25 février dernier, la conférence épiscopale a publié un message, suite à la demande pressante de prêtres locaux et de laïcs de prendre position face aux tensions régionales.

En effet, les districts d’Intan Jaya et de Puncak ont été le théâtre d'affrontements violents entre l'armée et les groupes indépendantistes, forçant plusieurs milliers de civils à fuir leurs villages.

«Quelles que soient les victimes, ces violences nous attristent et nous révoltent. Quels que soient les coupables, qu’il s’agisse de la police, des militaires ou des indépendantistes, ces actes ne peuvent être justifiés, même si leurs raisons semblent nobles à leurs yeux», déplorent les évêques dans leur déclaration. «La violence ne doit jamais l’emporter», poursuivent-ils, exhortant tous les acteurs à faire taire les armes. 

 

Dans son appel, l'Église catholique de Papouasie demande également aux militaires d'apprendre à mieux connaître les communautés locales, leurs cultures et traditions, et invite des chefs politiques récemment élus à prendre en compte l'éducation et la santé des peuples indigènes, prenant en compte en particulier l'importance de protéger ces populations face à l'expansion des plantations de l'huile de palme. Cette parole des évêques est saluée par de nombreux militants catholiques de Papouasie, qui saluent le courage de cette prise de position.

(Avec Églises d'Asie)

02 mars 2021, 11:20