Recherche

Vatican News
Un rassemblement pour la paix en Corée, en 2019 à Séoul. Un rassemblement pour la paix en Corée, en 2019 à Séoul. 

Pâques: les chrétiens de Corée invités à prier pour la réunification

Le 15 août prochain, la Corée célébrera le 76e anniversaire de sa libération de la domination japonaise. À l'occasion de cet anniversaire, le Conseil national des Églises (NCCK) invite les chrétiens coréens à se joindre à la prière du jour de Pâques pour la paix et la réunification de la péninsule, divisée par la guerre de Corée (1950-1953).

«Avec la force de la Résurrection, nous prions pour que nous puissions mettre un terme définitif à cette longue et douloureuse division et réaliser notre espoir de coexistence pacifique et de réunification de la péninsule coréenne», peut-on lire dans la prière, qui invoque l'aide du Seigneur pour aider les Coréens à garder vivant l'esprit de l'accord de réconciliation, de non-agression, d'échange et de coopération signé par les deux Corées en 1991. «Nous prions au nom de Jésus-Christ ressuscité, qui vit parmi nous, pour un avenir de paix pour la péninsule coréenne et pour le monde entier», conclut le texte.

Les chrétiens coréens ont également reçu un message du Révérend Ioan Sauca, secrétaire général par intérim du Conseil œcuménique des Églises (COE), exhortant les chrétiens et toutes les personnes de bonne volonté à accompagner l'engagement des Coréens en faveur de la paix et de la réunification malgré les obstacles, les conflits et les tensions persistantes. «L'association œcuménique accompagnera vos actions et vos prières pour éloigner la menace constante de la guerre et parvenir à une coexistence pacifique», déclare le prêtre orthodoxe roumain. «Nous marchons et prions pour vous avec votre courage et votre persévérance, même lorsque la lumière de l'espérance semble s'éteindre.»

La guerre de Corée a été l'un des conflits les plus sanglants de l'histoire après les deux guerres mondiales. On estime qu'en trois ans de combats, environ 1,4 million de civils sud-coréens sont morts, un demi-million de soldats nord-coréens et de "volontaires" chinois, 225 784 soldats sud-coréens, 33 629 soldats américains et 3 143 membres des forces armées de 15 autres nations qui avaient participé à la guerre sous le drapeau des Nations unies pour sauver la Corée du Sud de l'invasion. Le conflit sanglant se termine le 27 juillet 1953 par un armistice qui sanctionne la division du pays en deux États le long du 38e parallèle. Depuis plus de 50 ans, l'Église catholique sud-coréenne s'engage activement en faveur de la paix et de la réunification des deux Corées.

Vatican News Service - LZ

30 mars 2021, 16:47