Recherche

Vatican News
Messe célébrée en la cathédrale de Port-au-Prince, le 12 juillet 2020 Messe célébrée en la cathédrale de Port-au-Prince, le 12 juillet 2020 

Les jésuites d’Haïti appellent à l’unité de la population pour surmonter la crise

Dans un document analysant la crise multiforme qui plonge Haïti dans la violence et la pauvreté depuis plusieurs années, les membres de la Compagnie de Jésus identifient aussi des potentialités, et lancent un appel à surmonter les divisions.

«L'expérience de Jésus révèle la solidarité de Dieu avec l'homme, en particulier avec l'homme dans la souffrance. Elle ouvre de nouveaux horizons en révélant les valeurs de partage et d'empathie. (...) La mission que nous recevons aujourd'hui du Christ exige l'engagement radical d'incarner ces valeurs au quotidien, dans la réalité difficile du monde et au milieu du peuple haïtien qui souffre».

C'est en rappelant le sens de leur mission que les jésuites haïtiens s’expriment sur la crise que traverse leur pays, dans un document de cinq pages publié récemment, et résumé dans un communiqué de presse.

Délitement institutionnel et précarité sociale

Les religieux soulignent qu’il s’agit d’une crise sociale profonde, touchant l’ensemble de la société et la déstabilisant, notamment en raison de l’effondrement des institutions publiques. Ce chaos crée un vaste espace d'insécurité; les gangs armés jouissent d’une large impunité. Il s'agit donc également d’une crise politique: la classe politique est totalement discréditée, et les dirigeants ne se distinguent que par leur incompétence et leur manque de courage, regrettent les Jésuites. Cette situation pourrait rendre possible un retour à la dictature - comme celle de l'époque de François Duvalier -car le gouvernement gouverne par décrets, souvent au mépris de la Constitution. Les Jésuites parlent donc également une crise constitutionnelle. Cette instabilité a conduit à une crise économique: baisse de la production, chute du PIB, manque d'accès à l'éducation et aux services sociaux, avec ses corollaires que sont l'exode rural et l'aggravation de la pauvreté dans les villes.

Comment expliquer l’enlisement de la situation? Les jésuites haïtiens identifient plusieurs causes: des inégalités sociales criantes, une absence de politiques publiques d'intégration des citoyens, un manque d'empathie et de conscience civique, l’accumulation d'injustices sociales et le mépris des valeurs fondamentales telles que la solidarité, le respect de la vie et de l'environnement, la promotion du bien commun et le dépassement de soi.


Choisir la voie de l’unité

Comme le souligne la Compagnie de Jésus, ce tableau dramatique risque de cacher les nombreuses richesses pouvant certainement contribuer à surmonter la crise et à relancer le pays. Haïti possède en effet un immense potentiel naturel et culturel: un sous-sol riche, 1 700 km de côtes, de nombreux sites historiques et naturels, une diaspora de plus de 2 000 000 de personnes. En outre, un mouvement citoyen commence à se former, et malgré ses limites, il est porteur d'espoir pour la construction de la démocratie et de l'État de droit.

Dans leur conclusion, les Jésuites appellent toutes les forces religieuses à s'unir dans le chemin de la renaissance d'Haïti, et à surmonter leurs pour le bien de la nation. Ils appellent plus largement les acteurs nationaux et internationaux, les militants sociaux et politiques, la diaspora haïtienne et «le vaillant peuple d'Haïti» à s'unir pour sauver Haïti.

 

22 janvier 2021, 12:39