Recherche

Vatican News

Cardinal Tagle: le temps de la Création, revenir à notre vocation de gardiens

Dans une vidéo, le préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples lance un message sur le mois consacré à la sensibilisation à la protection de la nature. Très souvent, constate le cardinal Tagle, nous nous comportons comme des propriétaires, en oubliant que nous en sommes les gardiens.

Alessandro De Carolis - Cité du Vatican

«Je me souviens très bien, avec joie et gratitude, de la célébration du temps de la création dans […] le diocèse d'Imus et l'archidiocèse de Manille». Le souvenir confié par le cardinal Luis Antonio Tagle remonte aux années de ministère aux Philippines et à la célébration de ce temps de la Création qui, pour les chrétiens, invite à reconnaître Dieu dans la beauté de la création.

Dans une vidéo enregistrée avant son diagnostic de positivité à la Covid-19 – mais il est désormais guéri -, le préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples et président de Caritas Internationalis relance l'invitation à rejoindre «l'Église universelle pour célébrer le temps de la création», qui se déroule du 1er septembre au 4 octobre, fête de saint François. «C'est un temps liturgique, explique-t-il, pour célébrer dans la prière et surtout dans l'Eucharistie la bonté de la Création, signes de la générosité et de l'amour de Dieu. C'est aussi une invitation à redécouvrir notre vocation de gardiens de la Création. Très souvent, nous devenons propriétaires, nous nous comportons comme des propriétaires et nous oublions que nous sommes des gardiens».

C'est donc le moment pour les chrétiens de célébrer «d'une seule voix», mais et non pas seuls. «C'est une célébration, avec un message social et écologique clair», affirme le cardinal Tagle, car la façon dont nous traitons la Création reflète «notre attitude envers la vie et les êtres humains». Ainsi, ce temps de la Création peut être vécu «en célébrant l'interconnexion dans la famille de la Création et dans la famille humaine, en particulier avec les pauvres»

01 octobre 2020, 12:58