Recherche

Vatican News
Mgr Olivier de Germay sera le nouvel archevêque de Lyon en France à partir du 20 décembre 2020. Mgr Olivier de Germay sera le nouvel archevêque de Lyon en France à partir du 20 décembre 2020. 

Mgr Olivier de Germay nommé nouvel archevêque de Lyon

Le Saint-Père nomme Mgr Olivier de Germay archevêque de Lyon en France, après avoir accepté la démission du cardinal Philippe Barbarin le 6 mars 2020. Mgr de Germay était jusqu'à aujourd'hui évêque d’Ajaccio en Corse.

La capitale des Gaules a désormais un nouvel archevêque. Il s’agit de Mgr Olivier de Germay, jusqu’à présent évêque d’Ajaccio. Son installation dans le diocèse de Lyon aura lieu le 20 décembre. Par ailleurs, Mgr Michel Dubost célèbrera une messe d’action de grâce en la cathédrale Saint-Jean-Baptiste le 23 octobre. Il demeure administrateur apostolique de l’archidiocèse de Lyon jusqu’à l'installation du nouveau primat.

«J’ai reçu un appel du nonce le jour de mes 60 ans ! C'est-à-dire le 18 septembre. Je l’ai ensuite rencontré à Paris où il m’a annoncé que le Pape m’avait nommé archevêque de Lyon», précise Mgr Olivier de Germay. 

Officier parachutiste après avoir intégré l’école spéciale militaire de Saint-Cyr, ce Tourangeau d’origine a été employé notamment au Tchad, en Centrafrique et en Irak. Appelé au sacerdoce à la Toussaint 1990, il entre au séminaire de Paray-le-Monial l’année suivante avant de poursuivre une formation au Séminaire universitaire Pie XI et à l’institut catholique de Toulouse, puis au Séminaire français de Rome et à l’Institut pontifical Jean-Paul II. Il fut ordonné prêtre pour le diocèse de Toulouse en mai 1998. Mgr Olivier de Germay fut vicaire puis curé de Castanet, doyen de la zone Banlieues-Sud de Toulouse, mais également professeur de théologie sacramentelle et de la famille à l’Institut catholique de Toulouse. 

Depuis 2012, il a posé ses valises sur l'Île de Beauté, qu’il confie quitter avec un pincement au coeur, selon le communiqué de la CEF. «J’ai beaucoup reçu et appris au cours de ces 8 années passées sur l'Île de Beauté. La culture corse est pétrie de christianisme, et la laïcité est vécue ici sans crispation. Je remercie les Corses pour leur accueil chaleureux, pour leurs prières qui m’ont porté, et pour leur patience avec moi !». Mgr Olivier de Germay est également membre du groupe bioéthique de la Conférence des évêques de France.

Mgr Emmnauel Gobilliard, évêque auxiliaire de Lyon depuis 2016, se réjouit de cette nomination et parle d’un «merveilleux cadeau» du Pape François pour l’Eglise de Lyon. Mgr Gobilliard salue un «homme de paix, d’écoute», «un pasteur qui va nous recentrer sur la personne du Christ» et qui «sait gérer les crises, son passé militaire nous le dit».

La réaction de Mgr Gobillard

La succession du cardinal Barbarin

Le 6 mars 2020, le Pape François avait accepté la démission du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon et primat des Gaules depuis le 16 juillet 2002, après l’avoir refusée une première fois un an plus tôt, tandis que la procédure judiciaire était encore en cours. Condamné en première instance pour sa gestion de l'affaire Preynat, l'ancien archevêque de Lyon a été relaxé en appel en janvier 2020.

Bernard Preynat, ancien prêtre et aumônier scout dans le diocèse de Lyon, a écopé en mars de la même année de cinq années d’emprisonnement ferme, selon le jugement rendu par le Tribunal correctionnel de Lyon. Bernard Preynat était accusé de dizaines d’agressions sexuelles sur mineurs, agressions qu’il a lui-même reconnues et pour lesquelles il avait été renvoyé de l’état clérical, en juillet 2019, par un tribunal ecclésiastique.

En juin dernier, le cardinal Barbarin annonçait qu’il allait devenir aumônier de la maison-mère des Petites Soeurs des pauvres, dans le diocèse de Rennes, dans l’ouest de la France. 

22 octobre 2020, 11:37