Recherche

Vatican News
Fratelli tutti, en une de l'Osservatore Romano Fratelli tutti, en une de l'Osservatore Romano 

Comece : Fratelli tutti montre la voie du développement humain

La Comece, la Commission des épiscopats de l'Union européenne, a publié un communiqué revenant sur la dernière encyclique du Pape François, Frateli tutti. Les évêques européens estiment que le texte papal contient notamment une référence forte au «rêve d'une Europe unie» tel qu'imaginé par les pères fondateurs de l'UE.

Vatican News

«Fratelli tutti est une nouvelle boussole qui s'avère également utile au niveau politique. Elle indique la voie du développement humain intégral, en précisant les étapes nécessaires pour transformer nos systèmes économiques et politiques et les façonner notamment par l'ouverture, le dialogue, l'engagement, la solidarité, l'équité, l'attention à notre maison commune, la justice, la promotion du bien commun et le soutien aux pauvres et aux marginaux» : c'est ainsi que la Commission des Épiscopats de l'Union européenne (Comece) définit la troisième encyclique du Pape François.

 

Pour le père Manuel Barrios Prieto, secrétaire général de la Comece, ce texte inspirera le travail de la Commission des évêques dans les années à venir. «Le Pape François nous invite tous, personnes et institutions, à apporter notre contribution à la construction d'un monde meilleur après la pandémie de Covid-19, un monde juste et pacifique, avec plus de fraternité et d'amitié sociale», déclare le père Barrios Prieto.

La Comece souligne églement que l'encyclique exhorte tous les hommes de bonne volonté à reconnaître et à exprimer la fraternité commune dans la vie quotidienne. C'est «un appel à une nouvelle façon de vivre les relations humaines», ajoute le père Barrios Prieto, «non seulement sur le papier, non seulement en paroles, mais à travers nos actions quotidiennes, dans notre vie privée, publique ou professionnelle, en dépassant les divisions sociales, culturelles et religieuses, comme l'explique Jésus dans la parabole du Bon Samaritain ou comme l'a montré saint François lors de sa rencontre avec le sultan al-Malik al-Kamal en 1219.»

21 octobre 2020, 15:29