Recherche

Vatican News
L'émotion des Niçois L'émotion des Niçois  (AFP or licensors)

L'émotion des catholiques niçois

Après l'attaque terroriste qui a visé la basilique Notre-Dame de Nice ce jeudi matin, l'émotion est grande dans la ville déjà durement frappé par le terrorisme islamiste en juillet 2016. L'ancien recteur de l'église nous confie sa colère et sa tristesse.

Entretien réalisé par Olivier Bonnel – Cité du Vatican

C'est en début de matinée, en plein centre commerçant de Nice, dans le sud-est de la France, qu'un homme âgé de 25 ans a pénétré armé d'un couteau dans la basilique Notre-Dame où plusieurs fidèles se trouvaient. Trois personnes ont été tuées. L'agresseur, qui aurait crié «Allah Akbar» en accomplissant son geste, a été blessé au moment de son interpellation et emmené à l'hôpital. 

 

L'évêque de Nice, Mgr Marceau a notamment écrit dans un communiqué que sa «tristesse est infinie en temps qu’humain devant ce que d’autres êtres, dits humains, peuvent commettre». Avec lui c'est toute la communauté catholique, et au-delà, la ville de Nice, qui est bouleversé. Le père Jean-Louis Giordan, ancien recteur de la basilique Notre-Dame où s’est déroulé l’attentat, nous a confié sa colère et sa tristesse devant cet acte barbare:

Réaction du père Jean-Louis Giordan, ancien recteur de la basilique Notre-Dame

 

29 octobre 2020, 12:39