Vatican News
Les évêques du Conseil des Conférences Épiscopales Européennes lors de leur assemblée plénière à Saint Jacques de Compostelle, en 2019 Les évêques du Conseil des Conférences Épiscopales Européennes lors de leur assemblée plénière à Saint Jacques de Compostelle, en 2019 

Les évêques du CCEE reçoivent un message du Pape pour leur assemblée plénière

Le Saint-Père s’est adressé aux participants à l'assemblée plénière annuelle du Conseil des Conférences épiscopales européennes (CCEE), qui se tient en ligne cette année. Dans son message, il invite les prélats à identifier les voies de «la proximité paternelle et tendre avec le peuple» en ce temps de crise sanitaire.

Emanuela Campanile - Cité du Vatican

“L'Église en Europe après la pandémie. Perspectives pour la Création et pour la communauté”, tel est le thème choisi par les évêques pour l’Assemblée plénière du Conseil des Conférences épiscopales européennes (CCEE), initialement prévue à Prague du 25 au 27 septembre, mais qui se déroule finalement en ligne étant donné l'aggravation de la situation sanitaire en République tchèque. À l'occasion de ce rendez-vous annuel, le Pape François a envoyé un message au président du CCEE, le cardinal italien Angelo Bagnasco.

Le Saint-Père revient sur le thème choisi par les évêques, les invitant à identifier et à suivre «des chemins courageux de service pastoral», inspirés de l’expérience de la pandémie:

«La mort de tant de personnes âgées, les drames des familles prises par surprise par une douleur grande et menaçante, les drames des jeunes enfermés dans leur maison, les rites religieux et les chemins de formation chrétienne suspendus, ont conduit de nombreux prêtres et religieux à identifier des voies courageuses de service pastoral, témoignant d'une proximité paternelle et tendre avec le peuple».

S’appuyer sur l’expérience de ces derniers mois

Face à tant de douleur et à ce que le Pape mentionne comme de «nouvelles pauvretés», il est «nécessaire que cette fantaisie de la charité se poursuive, en montrant une proximité toujours plus attentive et généreuse avec les plus faibles».

D'où l'importance pour les communautés chrétiennes de ne pas perdre ce qu'elles ont vécu, mais de le relire spirituellement afin de «discerner des perspectives d'avenir». L'image à laquelle le Pape fait référence est celle du scribe de l’évangile, «qui extrait de son trésor du neuf et de l’ancien».

«Je vous assure de ma prière afin que, par l'intercession de la Vierge Marie et des saints patrons Benoît, Cyrille et Méthode, les pasteurs de l'Église en Europe puissent inculquer aux fidèles toute la certitude de la foi selon laquelle, quoi qu'il arrive, rien ne peut nous séparer de l'amour du Christ», conclut le Souverain Pontife.

25 septembre 2020, 18:40