Recherche

Vatican News
Le cardinal John Tong Hon Le cardinal John Tong Hon 

Lettre pastorale du cardinal Tong: espoir et unité pour l'Église d'Hong Kong

Une invitation à l'espérance et à la communion avec l'Église: c'est le cœur de la lettre pastorale diffusée le 21 septembre par le cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique de Hong Kong.

Vatican News

Sur le fond des paroles du cardinal Tong, il y a un pays qui, entre 2019 et 2020, a connu des troubles sociaux et a vécu en première ligne la pandémie de Covid-19. Dans sa lettre, intitulée «En communion avec l'Église», le cardinal encourage donc les catholiques à rester fermes dans la foi en ces temps d'épreuves et de difficultés, conscients que Dieu transforme la souffrance en bénédiction. En particulier, le cardinal Tong exhorte les fidèles à suivre «la doctrine sociale de l'Église» pour le bien commun de la société, en se tenant à l'écart des sentiments de haine et d'animosité, car «traiter les autres comme des “ennemis” à combattre est incompatible avec la foi chrétienne».

L'administrateur apostolique de Hong Kong fait également référence à l'importance de la démocratie, comprise comme «un processus continu» qui exige de la persévérance, comme l'écrit le Pape François dans l'exhortation apostolique Evangelii gaudium: «devenir un peuple exige un processus constant (...) C'est un travail lent et ardu qui exige que nous voulions nous intégrer et que nous apprenions à le faire jusqu'à ce que nous développions une culture de la rencontre dans une harmonie pluriforme».

Appliquer la doctrine sociale de l'Église

«En contribuant à la construction d'une société de paix, de justice et de fraternité», dit le cardinal Tong, «nous avons un double rôle à jouer en tant que "prophètes" et "serviteurs": nous devons discerner les "signes des temps", et nous devons agir comme le sel de la terre, la lumière du monde et le levain de la société humaine. Nous devons avant tout mettre en pratique ce que Jésus enseigne dans les Béatitudes».

La doctrine sociale de l'Église, en effet, «n'a jamais approuvé la haine et la violence comme moyen de parvenir à la justice» et «le Christ crucifié est un exemple pour tous les chrétiens: quel que soit le conflit à résoudre, l'amour, le pardon et la réconciliation doivent toujours prévaloir, si l'on veut parvenir à la justice et à la paix, car la fin ne justifie pas les moyens».

Quant aux prêtres, le cardinal les exhorte à éclairer les fidèles avec l'enseignement social de l'Église afin qu'ils puissent former leur propre conscience, et à les encourager «à prendre une part active à la vie de l'Église et de la société», selon le Concile Vatican II.

Rester en communion avec l'Église

En même temps, les catholiques eux-mêmes sont fortement encouragés à rester en communion avec leurs pasteurs, préservant ainsi l'unité ecclésiale. S'adressant donc à ceux qui envisagent l'avenir «dans une perspective sombre» parce qu'«ils ont fondé leurs vues sur les incertitudes politiques et l'impact presque insoutenable que la pandémie de Covid-19 a eu sur l'économie et les moyens de subsistance nationaux», le cardinal Tong invite chacun «à placer sincèrement l'espoir dans le Christ, Seigneur de l'histoire humaine», car il s'agit d'un espoir «inébranlable».

La même fermeté est souhaitée pour tous les catholiques qui ont vu leur Credo «vaciller» à cause de la situation actuelle dans le pays: pour tous, le cardinal demande aide et soutien, afin qu'ils puissent voir la flamme de la foi en Dieu rallumée.

D'autre part, conclut l'administrateur apostolique de Hong Kong, «le temps présent, aussi stressant et fatiguant qu'il puisse paraître, pourrait après tout se révéler une bénédiction pour nous car il peut nous faire prendre conscience plus profondément que Dieu est la clé de notre destinée humaine, que nous avons besoin d'une plus grande solidarité entre les membres de la famille humaine et qu'il est important de maintenir l'unité de l'Église, même dans la diversité». «Les troubles sociaux de 2019 et la pandémie de 2020, conclut le cardinal, ont eu un grand impact sur Hong Kong et nous pouvons donc nous attendre à de nouveaux défis pour notre mission d'évangélisation», à relever «avec un seul esprit et un seul cœur».

28 septembre 2020, 16:03