Recherche

Vatican News
Mgr Kaigama, archevêque d'Abuja Mgr Kaigama, archevêque d'Abuja 

Covid au Nigeria : L’appel à la solidarité de Mgr Kaigama

L’archevêque d’Abuja exhorte à venir en aide à tous ceux que la pandémie de Covid a mis en difficulté. Il demande également aux autorités une égale distribution des secours.

«En ces heures enténébrées par les conséquences sociales négatives du coronavirus, nous devons aider ceux qui sont dans le besoin à notre manière» : c'est l'invitation adressée dimanche dernier aux fidèles rassemblés dans l'église de Sainte Thérèse d'Abuja par Mgr Ignatius Ayau Kaigama. L’archevêque, président de la Conférence épiscopale du pays, appelle à la générosité de tous face aux défis sociaux causés par la pandémie de Covid-19 ; il demande également au gouvernement de veiller à ce que l'aide provenant d'organisations bénévoles et confessionnelles ou apportée par des bienfaiteurs «soit distribuée de manière juste et équitable pour répondre aux besoins des plus pauvres». «Ceux qui gèrent les ressources publiques doivent veiller à leur bonne répartition», a-t-il ajouté.

«Il n'est pas charitable d'accumuler des fonds destinés aux plus démunis ou de gonfler les coûts des contrats de projets qui concernent le bien public. On risque de se retrouver avec des structures de mauvaise qualité mais aussi de changer les bénéficiaires de ces projets qui visent plutôt à réduire la pauvreté», a encore mis en garde Mgr Kaigama. L'archevêque d'Abuja a ensuite invité les représentants du gouvernement et tous les citoyens à «rester fermement ancrés dans la foi et à utiliser les ressources avec sagesse au profit de tous», en soulignant l'importance de partager même le peu dont on dispose. «La grande différence entre les riches et les pauvres n'existera pas, le nécessaire sera accessible à tous : logement, nourriture, eau potable, routes, électricité, éducation, soins de santé», a souhaité, pour conclure, Mgr Kaigama.

Le Nigeria compte à ce jour plus de 44 000 cas d’infection confirmés pour 910 décès. Ce riche pays pétrolier souffre des retombées économiques de la crise sanitaire, à laquelle s’est conjuguée une chute de la monnaie.

05 août 2020, 11:42