Vatican News
Le cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique du diocèse de Hong Kong. Le cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique du diocèse de Hong Kong. 

L'inquiétude du cardinal Tong Hon pour les familles de Hong Kong

Dans une lettre, l'administrateur apostolique de Hong Kong évoque la grave crise à laquelle sont confrontées les familles en raison des conséquences économiques de la pandémie de Covid-19. Il appelle le gouvernement à mettre en place des mesures de protection des chômeurs pour soulager les besoins et la détresse des familles.

Alina Tufani-Cité du Vatican 

«Nous espérons que le gouvernement répondra aux besoins des chômeurs et mettra en place un système de protection contre le chômage afin de soulager leur anxiété». Tels sont les propos du cardinal John Hong Ton, administrateur apostolique du diocèse de Hong Kong, dans une lettre ouverte datée du 29 juillet, dans laquelle il décrit la situation dramatique à laquelle sont confrontées de nombreuses familles et aussi de nombreuses entreprises menacées de fermeture ou de licenciement, toutes préoccupées par l'avenir.

«De nombreux employeurs ont réduit les revenus de leurs employés, et leurs familles ont du mal à joindre les deux bouts. De nombreux employés ont été contraints de prendre des congés sans solde ou d'accepter une baisse de salaire, et le nombre de chômeurs a continué à augmenter» décrit le cardinal.

Le cardinal Tong Hon fait également référence à l'impact direct de l'épidémie sur les médecins, les infirmières, le personnel hospitalier, les patients et leurs familles, ainsi qu'aux obstacles au progrès de l'éducation des enseignants, des professeurs et des étudiants dans les écoles et les universités.

«Récemment, le gouvernement a encore renforcé ses mesures contre l'épidémie, ce qui a entraîné des désagréments dans nos vies. J'espère que le gouvernement écoutera les avis des experts et la voix du public dans la formulation de la politique», souligne encore le cardinal hongkongais.

Climat de tension sociale

La situation décrite dans la lettre du cardinal s'inscrit dans un contexte où les restrictions sont de plus en plus paralysantes, où le système hospitalier de Hong Kong s'effondre et où la tension sociale déjà forte est exacerbée par le report, pour un an, des élections législatives prévues pour le 6 septembre. 

Le diocèse de Hong Kong, depuis février, début de la pandémie dans la province autonome de Chine, s'efforce de prévenir l'épidémie parmi ses fidèles par une information constante et des appels au port de masques, aux soins et à l'hygiène personnelle ainsi qu'à l'observation de la distanciation sociale. À cet égard, le cardinal Tong Hon rappelle que les prêtres et le corps pastoral des paroisses s'occupent des besoins pastoraux des fidèles.

«Priez pour la réduction rapide de l'épidémie et pour les victimes de l'épidémie», exhorte t-il dans sa lettre ouverte, appelant à continuer de faire preuve de patience et d'unité pour surmonter les difficultés. «Lorsque nous sommes faibles et sans défense, renforçons notre confiance en Dieu et prions pour qu'il nous donne la miséricorde, le courage et la sagesse de surmonter ensemble les difficultés», conclut-il.

01 août 2020, 15:47