Recherche

Vatican News
Un fidèle brésilien à l'extérieur de la cathédrale de Brasilia, le 10 avril dernier. Un fidèle brésilien à l'extérieur de la cathédrale de Brasilia, le 10 avril dernier. 

Brésil : les laïcs doivent être le levain qui transforme la société

L'Église brésilienne consacre le mois d’août aux vocations. Cette semaine est dédiée à celles des laïcs. À cette occasion, l'archevêque de Rio de Janeiro invite à témoigner de la foi dans un monde qui a besoin de se «réinventer».

Vatican News

Dans le pays d’Amérique latine, le mois d’août est consacré aux vocations qu’elles soient sacerdotale, diaconale ou religieuse. Cette dernière semaine du 23 au 29 août, l’Église brésilienne célèbre les vocations des laïcs qui «de par leur baptême ont reçu un appel à vivre intensément au service du Royaume de Dieu». Il ont une mission spéciale dans l’Église et dans la société affirme l'archevêque de Rio de Janeiro, le cardinal Orani João Tempesta : «Le laïc chrétien a pour mission d'être levain d'une transformation profonde des réalités temporelles, en vivant dans la communion de l'Église».

Le catéchiste laïc, une figure fondamentale

Selon une note publiée sur le site de la Conférence nationale des évêques catholiques du Brésil (CNBB), le cardinal Tempesta s'est particulièrement intéressé à la mission des laïcs appelés à enseigner le catéchisme.

Célébrée le dernier dimanche du mois, cette année le 30 août, la figure du catéchiste est fondamentale pour la vie de l'Église, juge le cardinal brésilien, car c’est grâce à lui que l'Église exerce spécifiquement «l'éducation à la foi», une mission «belle et riche de possibilités tout comme de défis immenses». Le rôle du catéchiste est précieux puisqu’il est «celui qui se met au service de la Parole, qui devient un instrument pour faire résonner la Parole : "Le Seigneur t'appelle pour que, par ta vie, ta personne, ta communication, la Parole soit proclamée et soit un témoignage de Jésus-Christ"» affirme l’archevêque.  

Dans son message, le cardinal Tempesta souligne également le rôle que les laïcs sont appelés à jouer dans le monde. Il les encourage à transmettre et à témoigner de leur foi «dans un monde qui a besoin de se réinventer, en retournant à la nouvelle normalité de la vie humaine» évoquée par le Pape lors des précédentes audiences générales, à savoir un monde meilleur que le précédent «où la justice et la paix règnent dans la vie et dans le cœur».

26 août 2020, 16:39