Recherche

Vatican News
Une famille australienne suivant une messe télévisée durant la pandémie de coronavirus, le 29 mars 2020 à Sydney, en Australie. Une famille australienne suivant une messe télévisée durant la pandémie de coronavirus, le 29 mars 2020 à Sydney, en Australie.  (ANSA)

Australie : l’Église veut encourager la responsabilité des hommes laïcs

L’archidiocèse de Sydney propose l’organisation d’une réunion le 15 août, spécialement destinée aux hommes, afin de les aider à trouver leur place dans l’Église à partir de leur identité masculine.

Le "National Catholic Men's Gathering" (la réunion nationale des hommes catholiques) est une initiative des évêques d'Australie pour promouvoir et soutenir le rôle des hommes laïcs dans la famille, au travail, dans la paroisse et dans la communauté. L'archidiocèse de Sydney organise une réunion sur ce thème le 15 août, en la fête de l’Assomption.

L'événement, organisé uniquement en ligne en raison des restrictions en vigueur contre le coronavirus, s'intitule "Ils sentirent leur cœur transpercé et dirent à Pierre et aux autres apôtres : 'Que ferons-nous, frères?'", un thème inspiré d'un verset des Actes des Apôtres (2, 37). Au programme, quatre vidéos informatives seront diffusées, suivies d'un débat et d'un moment de prière. Pour sa part, l'archevêque de Sydney, Mgr Anthony Fisher, a exhorté tous les laïcs catholiques à participer à la rencontre virtuelle, afin que chacun puisse se sentir «inspiré pour occuper sa place dans l'Église et le monde».

Une crise du monde masculin

«Dans le contexte de la redécouverte de la vocation universelle à la sainteté, les évêques australiens veulent que les hommes suivent leur vocation d'époux, de père, de fils et de frère, pour le bien non seulement de l'Église, mais aussi de la société en général»,  est-il indiqué sur le site de l’archidiocèse de Sydney.

Actuellement, en effet, le monde masculin semble perdu, à cause d'une «crise existentielle qui nécessite le soutien de la foi catholique». Le texte du présentation du projet fait aussi remarquer que «les conséquences néfastes et souvent fatales de l'isolement dans lequel vivent certains hommes ont un impact fort sur des familles entières et sur l'ensemble du tissu social». L'Église australienne propose donc à tous les hommes qui le souhaitent de se joindre à l'initiative, virtuelle pour le moment, mais avec l’espoir de pouvoir organiser une autre session en avril 2021 avec, cette fois, la présence physique des participants.

Vatican News Service - IP

03 août 2020, 10:59