Recherche

Vatican News
Le président-élu de la République dominicaine Luis Abinader, à gauche, salue le président sortant Danilo Medina le 8 juillet 2020 Le président-élu de la République dominicaine Luis Abinader, à gauche, salue le président sortant Danilo Medina le 8 juillet 2020 

En République dominicaine, la satisfaction des évêques pour les élections

L'Église catholique de la République dominicaine félicite les citoyens pour leur participation responsable, «gage de la maturité et de la croissance démocratique du pays». Dans un message diffusé une semaine après les élections générales, la conférence épiscopale salue ainsi le civisme des Dominicains lors des scrutins du 5 juillet.

Une semaine après les élections présidentielle et législatives qui ont vu la victoire de Luis Abinader au poste de président, l'Église catholique félicite le peuple dominicain pour sa «participation responsable aux élections qui montrent une fois de plus sa maturité et sa croissance démocratique». Dans un message, les membres du Comité permanent de la Conférence des évêques dominicains ont confirmé la «démonstration de responsabilité civique» faite lors des élections de dimanche dernier, le 5 juillet.

Le message de l'évêque, outre les félicitations au nouveau président, congratule la vice-présidente élue, Raquel Peña, mais aussi les sénateurs et les députés élus dans le cadre du scrutin et, en particulier, les autres candidats car «l'acceptation rapide des résultats exprimés dans les urnes a contribué positivement au bon déroulement du processus électoral».

«Gouverner avec sagesse»

Les évêques invitent tous ceux qui prendront les rênes de la nation dans les quatre prochaines années «à gouverner avec sagesse dans l'intérêt du pays», et réitèrent l'appel qu'ils ont lancé avant les élections aux organisations politiques, aux mouvements civiques et aux institutions privées pour qu'ils travaillent ensemble «pour le développement et la stabilité de notre nation».

Les élections présidentielle et législatives en République dominicaine étaient initialement prévues le 17 mai 2020, mais le Conseil électoral central (CEB) a reporté le calendrier électoral de deux mois, par mesure de préventio sanitaire face au fléau de la pandémie de covid-19 dans le pays. Dans ce contexte, les évêques apprécient le travail de l'institution électorale pour «sa performance» dans une situation nationale difficile qui «a exigé plus d'efforts et de préparation».

Un pays frappé de plein fouet par la Covid-19

Les évêques concluent leur message en recommandant au Seigneur «les défis que les nouvelles autorités doivent maintenant relever» et demandent à la Vierge d'Altagracia, patronne du pays, de «continuer à protéger notre peuple dominicain».

Le nouveau président prêtera serment le 16 août prochain pour une période de quatre ans, et remplacera Danilo Medina qui est au pouvoir depuis 2012. Dès que les résultats de la victoire furent connus, le nouveau président a déclaré que l'important maintenant était que «l'économie puisse être normalisée et qu'il y ait une bonne coordination au sujet de la covid-19, qui est la principale préoccupation de tous les Dominicains». En effet, la pandémie a frappé de plein fouet le pays, le plus touché des Caraïbes, avec un maximum quotidien de 1 202 infections, plus de 40 000 personnes infectées et plus de 830 morts.

13 juillet 2020, 11:59