Recherche

Vatican News
Un malade du Covid-19 pris en charge à l'hôpital Saint Jean de Dieu à Guatemala City, le 8 juin. Un malade du Covid-19 pris en charge à l'hôpital Saint Jean de Dieu à Guatemala City, le 8 juin.   (AFP or licensors)

Covid-19: l'appel à l'aide d'un diocèse du Guatelama

Face à l'ampleur de la crise sanitaire, le diocèse d'Escuintla, dans le sud du pays a écrit une lettre au gouvernement central lui demandant de prendre des mesures urgentes.

Vatican News

Face à l'ampleur de la crise sanitaire qui touche la ville d'Escuintla au Guatemala, le diocèse de la ville a envoyé une lettre au gouvernement central alertant sur la situation et demandant des mesures concrètes. Une lettre qui invite les autorités à prendre des mesures urgentes face à la crise sanitaire, économique et humaine générale. Après Guatemala City, la capitale, Escuintla compte le plus grand nombre d'infections dans le pays.

La lettre souligne que les situations difficiles qui touchent la population d'Escuintla d'une manière ou d'une autre, en particulier les graves conditions du système de santé, ont conduit de nombreuses personnes à «se soigner du mieux qu'elles peuvent», en faisant face chez elles, en silence, à la panique de la contagion, à la maladie elle-même, et en devant faire face au manque de soins et aux difficultés économiques. En effet, l'augmentation du chômage dans les petites et moyennes entreprises, dans l'un des départements le plus productif du pays, a frappé durement une population dont 50 % vivent dans la pauvreté et plus de 10 % dans l'extrême pauvreté.

Responsabiliser les entreprises 

Le diocèse invite notamment le gouvernement à accélérer d'urgence la construction d'un hôpital temporaire attendu; à augmenter le nombre de tests mais aussi à renforcer la responsabilité sociale des petites et moyennes entreprises envers leurs travailleurs en améliorant les conditions sanitaires dans les lieux où ils gagnent leur pain quotidien. La lettre demande également aux autorités d'intensifier l'éducation sanitaire pour tous, par tous les moyens de communication possibles, y compris au niveau régional, car l'information nationale ne suffit pas à créer une culture où chacun est invité à préserver sa santé et celle des autres.

Cette lettre ouverte du diocèse remercie néanmoins les autorités pour leurs efforts à tenter d'endiguer la progression de la pandémie, ainsi que les médecins, les agents de santé et des forces de l'ordre, mais aussi les entreprises qui ont contribué à atténuer les conséquences de l'épidémie dès son arrivée dans le pays. 

Depuis que le premier cas de coronavirus a été signalé le 13 mars dans le pays le Guatemala 21 293 infections et 880 décès dus au Covid-19 ont été recensés selon les chiffres officiels. Le 3 juillet, le Guatemala a compatbilisé 1 221 nouveaux cas, soit le nombre le plus élevé dans le pays en une journée depuis le début de l'épidémie. Le pays d'Amérique centrale est soumis à un couvre-feu de 18 heures à 5 heures du matin et à certaines restrictions de déplacement pour les quatre départements où les cas sont les plus nombreux : Guatemala, San Marcos, Escuintla et Quetzaltenango.

04 juillet 2020, 17:04