Recherche

Vatican News
Une croix, sur les hauteurs de Bogota, la capitale colombienne. Image d'illustration. Une croix, sur les hauteurs de Bogota, la capitale colombienne. Image d'illustration.   (AFP or licensors)

Colombie : une assemblée plénière de l'épiscopat hors du commun

Comme dans de nombreux pays touchés par la pandémie de coronavirus, la Conférence des évêques de Colombie s’apprête s’ouvrir lundi 6 juillet sous le signe d'une nouvelle «normalité».

Vatican News

La nouvelle «normalité», la présence «virtuelle», les enseignements du temps de «l'enfermement» et l'avenir de l'Église post-pandémique, sont quelques-uns des arguments traités dans la présentation faite par Mgr Luis Fernando Rodríguez, évêque auxiliaire de Cali, de la 110ème Assemblée de la Conférence épiscopale colombienne, qui à partir de lundi 6 juillet, jusqu'à mercredi prochain 8, réunira les évêques colombiens en ligne. 

Après plusieurs rencontres virtuelles précédentes des différentes commissions épiscopales et provinces ecclésiastiques, les évêques se préparent à «discerner, à la lumière de l'Évangile, l'heure actuelle de l'Église et du monde, marquée par la pandémie de Covid-19, qui nous demande de réfléchir et de repenser les réalités fondamentales de la coexistence sociale, religieuse, politique, économique, culturelle et écologique, de situer la mission de la Conférence épiscopale dans ce contexte et d'établir de façon synodale les clés et les orientations pastorales pour poursuivre la tâche d'évangéliser».

Une rencontre inédite 

Le prélat colombien affirme également qu'il s'agit d'une rencontre «totalement inédite», une «nouvelle expérience d'apprentissage, pas toujours facile» pour les évêques, habitués aux rencontres personnelles, à la collégialité, à la fraternité et à la coexistence spirituelle. Pour cette raison, il demande que les prêtres, les communautés religieuses, les groupes apostoliques et les fidèles en général s'unissent dans la prière afin que la rencontre soit fructueuse pour l'Église colombienne.

L'auxiliaire de Cali souligne que les évêques vont s'interroger sur l'avenir de l'Eglise et de son action évangélisatrice dans l'ère post-pandémique : «Nous allons certainement nous interroger sur la signification de la “nouvelle normalité” dont on parle tant, et sur la vision que l'humanisme chrétien devrait avoir de cette "nouvelle normalité".»

Enfin, le prélat colombien affirme que les leçons que la pandémie laisse derrière elle et les «chemins que Dieu indique» seront les questions-clés que l'épiscopat se posera. 

05 juillet 2020, 16:37