Recherche

Vatican News
Distribution de colis alimentaires par la Caritas de Catane, en Sicile, le 17 avril 2020. Distribution de colis alimentaires par la Caritas de Catane, en Sicile, le 17 avril 2020. 

Caritas Italie s’inquiète de l’augmentation dramatique de la pauvreté

L’organisation catholique tente de prendre en charge des centaines de milliers de nouveaux demandeurs d’aide qui sont tombés dans la pauvreté en raison de la pandémie.

«Les effets économiques de la crise frappent une part de plus en plus importante de la population, avec des conséquences dramatiques déjà sous les yeux de tous, mais qui pourraient s'aggraver encore dans les semaines à venir», souligne une déclaration de la branche italienne de Caritas. En trois mois seulement, de mars à mai, 450 000 personnes se sont adressées aux services de l'organisation catholique présente dans tout le pays. Un tiers de ces personnes, soit 150 000, ne s'étaient jamais présentées dans les centres. Pour la plupart d'entre eux, «la pandémie a représenté un gouffre d'appauvrissement, de peur pour l'avenir et de méfiance», souligne la Caritas italienne.

L’organisation demande au gouvernement une prolongation du délai administratif pour la constitution des dossiers de demande de “Reddito di Emergenza”, un revenu minimal garanti pour les personnes sans ressources en raison de l’effondrement économique, et qui n’ont pas accès à d’autres indemnités. Ce système mis en place par le gouvernement de Giuseppe Conte concerne notamment les travailleurs informels ayant perdu un emploi non-déclaré et qui ne sont donc pas éligibles aux indemnités de chômage.

«C'est un report qui ne pèserait pas sur l'État et qui, pour le moment, représenterait une grande aide pour de nombreux citoyens de notre pays», déclare l'organe de la CEI. La Caritas italienne souligne qu’il est nécessaire de «concentrer les efforts et les ressources pour continuer à soutenir les personnes en difficulté, en attendant la définition de plans organiques pour la relance économique».  Le délai, qui déjà été prolongé le 30 juin, était censé expirer aujourd'hui. 

31 juillet 2020, 19:24