Recherche

Vatican News
Un fidèle prie dans l'église Sainte-Catherine de Bruxelles, le 12 avril dernier. Un fidèle prie dans l'église Sainte-Catherine de Bruxelles, le 12 avril dernier.  (ANSA)

Covid-19 : prochaine reprise des messes publiques en Belgique

À partir de lundi, le 8 juin 2020, les fidèles pourront retourner dans leur paroisse pour assister à des célébrations liturgiques en Belgique, après en avoir été empêchés pendant des semaines en raison de l’urgence sanitaire liée au nouveau coronavirus. Les évêques belges se réjouissent du feu vert donné cette semaine par le Conseil national de sécurité.

Vatican News

Le Conseil national de sécurité a donné son accord aux représentants des cultes pour qu’ils puissent de nouveau rassembler leurs fidèles. À ces fins, des mesures de sécurités ont été décidées par le gouvernement de Sophie Wilmès, elles ont été transmises à tous les responsables pastoraux locaux et aux fabriques d’Église, assurent un communiqué de la conférence épiscopale. Ces derniers se préparent donc à la reprise des messes publiques à partir de lundi prochain. La date sera décidée localement par les paroisses quand elles estimeront être fin prêtes. «La sécurité et la santé de chacun sont primordiales», écrivent les évêques.

Messe en présence de 100 fidèles

Dans ce pays de 11,5 millions d'habitants où le coronavirus a fait plus de 9.500 morts, «les indicateurs sont encourageants», estime la Première ministre, mais «le virus reste parmi nous». La Belgique a donc mis en place un déconfinement progressif.

Dans un premier temps, seuls 100 fidèles pourront prendre part aux célébrations. Ce chiffre pourrait doubler au 1er juillet prochain. S’il leur est impossible d’assister à la messe dans leur paroisse, les fidèles sont invités à se rendre le week-end dans d’autres églises, ou les paroisses a organisé plus de célébrations. La conférence épiscopale belge rappelle par ailleurs que des célébrations sont également célébrées en semaine dans de nombreuses églises.

Des liens maintenus malgré le confinement

Dans leur communiqué publié le 3 juin dernier, les évêques tiennent également à exprimer leurs remerciements: «pour la compréhension et la patience» des fidèles pendant cette longue période de séparation ; «pour les alternatives créatives spontanément cherchées et mises en place via la radio, la télévision et des nombreux livestreams»; pour la prière individuelle «à la maison, à l’église, dans une chapelle de campagne, etc.»; pour les échange de prières et de textes «encourageants» ; pour la «nourriture spirituelle offerte par Cathobel» qui regroupe les médias interdiocésains du pays. Les évêques expriment également leur gratitude à tous ceux qui ont pris le temps d’un appel, d’un message, d’une visite «dans le respect de la distance» ou d’une aide «spontanément offerte». Ils remercient en particulier pour la proximité témoignée à ceux qui ont perdu un proche ou qui ont été atteints par le virus.

«Pendant de nombreuses semaines, nous n’avons pas pu célébrer ensemble dans nos églises, mais nos liens profonds ont cherché et trouvé beaucoup d’autres voies», se réjouissent les évêques dans leur note.

Lundi 8 juin, le déconfinement progressif du pays sera marqué par la reprise des célébrations, mais aussi de la réouverture des cafés, bars et restaurants sous strictes conditions. Les excursions d'un ou plusieurs jours dans le pays seront de nouveau permises.

La Belgique rouvrira à compter du 15 juin ses frontières avec les autres pays de l'Union européenne, le Royaume-Uni et les quatre pays de l'espace Schengen non membres de l'UE. Concernant les voyages hors d'Europe, le gouvernement belge se calera sur les décisions prises au niveau de l'UE.

05 juin 2020, 12:59