Recherche

Vatican News
Distribution de repas dans le diocèse de Cucuta, avec le soutien d'une agence onusienne, en mars 2019 Distribution de repas dans le diocèse de Cucuta, avec le soutien d'une agence onusienne, en mars 2019 

Un diocèse de Colombie a distribué 3,5 millions de repas aux migrants en 3 ans

Le diocèse de Cúcuta, situé au nord-est de la Colombie et à la frontière avec le Venezuela, est venu en aide à des milliers d’immigrants chaque jour depuis trois ans, notamment par la distribution de repas.

Vatican News

3 530 520 repas servis aux personnes les plus démunies. Le bilan de trois années d'activité du Centre "Divine Providence" du diocèse de Cúcuta se distingue parmi ceux des diverses structures de solidarité, y compris les agences de coopération internationale et les organismes gouvernementaux, présentes dans la région. Dans le bâtiment qui accueille principalement des immigrants, des milliers de personnes peuvent chaque jour s’alimenter, recevoir une assistance médicale et juridique et même un soutien psychologique grâce à des bénévoles professionnels.

Le soutien du PAM et du HCR

 

Pour garantir ces services, le diocèse de Cúcuta – dont l’évêque est Mgr Víctor Manuel Ochoa Cadavid - a pu compter sur le soutien de grandes organisations internationales telles que le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Caritas Internationalis, Adveniat, Caritas Colombie, Caritas Espagne, ainsi que les Conférences épiscopales des États-Unis et d'Espagne et des réseaux comme COPE. Au cours de la première année d'activité, le Centre "Divine Providence" a préparé 421 400 déjeuners, assistant 1 500 immigrants chaque jour. L'année suivante, ce nombre est passé à 1 500 000, soit 5 000 personnes par jour, la priorité étant donnée aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes âgées.

Conformément aux règles de sécurité et de confinement liées à la pandémie de Covid-19, le centre a fermé ses portes le 13 mars, mais la "Divine Providence" reste l'expérience la plus significative en matière d'accueil de personnes démunies, majoritairement des Vénézuéliens fuyant leur pays, ainsi que des Colombiens victimes de la crise sociale et économique.

15 juin 2020, 11:43