Recherche

Vatican News
Mgr Gilson Andrade (à droite), évêque de Nova Iguaçu, ici avec le père Célio, responsable de la Caritas diocésaine. Mgr Gilson Andrade (à droite), évêque de Nova Iguaçu, ici avec le père Célio, responsable de la Caritas diocésaine. 

La reconnaissance d'un diocèse brésilien pour l'aide du Pape François

Le Pape a adressé une aide pour une région du Brésil particulièrement affectée par la pandémie de Covid-19 qui a fait officiellement 50 000 morts dans le pays, selon des statistiques probablement inférieures à la réalité.

Une des régions les plus touchées au Brésil par la pandémie de Covid-19, la Baixada Fluminense, dans l'État de Rio de Janeiro, marquée depuis longtemps par la pauvreté, la violence et l’abandon du pouvoir public, a pu sentir ces jours-ci la présence solidaire du pape François. Le diocèse de Nova Iguaçu a reçu un soutien financier de 10 000 réals du pape François, soit environ 1690 euros, donné par la nonciature apostolique au Brésil. Cette offre généreuse du Saint-Père a été entièrement utilisée pour l'achat de paniers de produits alimentaires de base et de kits d'hygiène qui ont déjà été donnés aux familles des districts qui comptent parmi les plus nécessiteux de l'État de Rio de Janeiro.

Dans cette grave crise sanitaire actuelle, le diocèse de Nova Iguaçu a dû interrompre la célébration publique des messes, ainsi que toutes les activités pastorales, mais il a renforcé les projets sociaux existants tels que la Caritas diocésaine, le Centre des droits de l'homme, les œuvres sociales, les projets des paroisses et des fidèles, et a élargi sa mission caritative pour répondre à la forte augmentation de la demande d'aide des familles.

Mgr Gilson Andrade, l’évêque de Nova Iguaçu a exprimé sa gratitude au pape François. «En ce moment où la solidarité est un chemin d'espoir pour de nombreuses personnes, nous sommes reconnaissants au Pape François et nous sommes très heureux de pouvoir compter sur son aide précieuse. Il est le pasteur qui a réveillé le monde pour que personne ne soit indifférent à la souffrance des autres. (…) Sa charité est un encouragement pour nous à continuer à trouver des moyens de nous occuper des gens en cette période d'incertitude et de souffrance.»

23 juin 2020, 14:38