Recherche

Vatican News
A Rome, dans l'église de Sainte-Marie dans le Trastevere, des chaises ont remplacés les bancs traditionnels, le 7 mai 2020. A Rome, dans l'église de Sainte-Marie dans le Trastevere, des chaises ont remplacés les bancs traditionnels, le 7 mai 2020.   (ANSA)

En Italie, les messes en public reprendront le 18 mai

Un accord a été signé entre l'Église italienne et le gouvernement pour garantir la sécurité de chaque fidèle, jeudi 7 mai.

Gabriella Ceraso - Cité du Vatican

«Chacun a joué son rôle de manière responsable». Le président de la CEI (Conférence épiscopale italienne), le cardinal Gualtiero Bassetti, a donc commenté la signature, ce jeudi 7 avril au matin au Palazzo Chigi à Rome, du protocole qui donne le feu vert à la reprise des célébrations avec le peuple à partir du 18 mai, en réaffirmant l'engagement de l'Eglise à contribuer à surmonter la crise actuelle. Le texte, a déclaré la Conférence épiscopale italienne, vient au terme d'un processus qui a vu la collaboration entre les évêques, le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur - en particulier le préfet du département des libertés civiles et de l'immigration, Michele di Bari, et le chef de cabinet, Alessandro Goracci - et le comité technico-scientifique.

Les mesures à respecter 

Conformément au règlement sanitaire pour l'endiguement et la gestion de l'urgence épidémiologique due au SRAS-CoV-2, le protocole indique certaines mesures à observer avec soin, concernant l'accès aux lieux de culte pendant les célébrations liturgiques : l'assainissement des lieux et des objets, l'attention à observer pendant les célébrations liturgiques et les sacrements ; la communication à préparer pour les fidèles, ainsi que quelques suggestions générales. Ces mesures, a expliqué le Président du conseil Giuseppe Conte, «expriment le contenu et les moyens les plus appropriés pour que la reprise des célébrations liturgiques avec le peuple se fasse de la manière la plus sûre».

Il est notamment question de l'accès aux lieux de culte ordonné et restreint avec l'aide de bénévoles, et de la présence de fidèles admis uniquement avec l'utilisation de gants et de masques, en respectant les distances de sécurité, avec des entrées et sorties séparées et des lieux spéciaux pour l'accès des handicapés. Les salles seront aseptisées à la fin de chaque cérémonie ainsi que les objets utilisés. Pour les rites de communion, le célébrant est tenu de se désinfecter les mains, d'utiliser des gants et un masque et d'interdire tout contact avec les mains des fidèles.

Santé, sécurité et accessibilité

En préparant le texte, la Conférence épiscopale a voulu maintenir la nécessité de protéger la santé publique avec des indications accessibles et utilisables par toute communauté ecclésiale. Le protocole, signé par le Président du conseil, Giuseppe Conte, et la ministre de l'Intérieur, Luciana Lamorgese, entrera en vigueur à partir du lundi 18 mai 2020. Le gouvernement remercie la Conférence épiscopale «pour le soutien moral et matériel qu'elle apporte à l'ensemble de la communauté nationale en ces temps difficiles pour le pays». «Depuis le début, a déclaré la ministre Luciana Lamorgese, nous avons travaillé pour parvenir à ce protocole : le travail accompli ensemble a donné un excellent résultat. Nous avons également pris un engagement similaire avec les autres confessions religieuses».

07 mai 2020, 15:01