Recherche

Vatican News
Le cardinal Tong Hon, ici avec des religieuses lors du Consistoire du 8 février 2012. Le cardinal Tong Hon, ici avec des religieuses lors du Consistoire du 8 février 2012. 

Reprise des messes publiques à Hong Kong à partir du 1er juin

Le territoire chinois, où les messes publiques avaient été suspendues dès la 13 février en raison de la pandémie de coronavirus, a finalement bien résisté à la propagation du virus. Les catholiques pourront retourner à la messe partir du lundi 1er juin.

«Grâce à Dieu, l'épidémie s'est récemment atténuée et le gouvernement a assoupli les restrictions.» C'est par ces mots que le cardinal John Tong Hon, administrateur apostolique du diocèse de Hong Kong, a annoncé qu'à partir du lundi 1er juin, il sera possible de reprendre la célébration des messes avec la participation des fidèles tous les jours. Dans un message publié sur le site du diocèse, le cardinal chinois exprime sa satisfaction quant à l'ouverture des lieux de culte, après une si longue période au cours de laquelle, en raison de la menace de la pandémie de covid-19, il n'avait été possible de participer à la messe dominicale que par le biais d'Internet.

Le cardinal Tong Hon rappelle toutefois que les personnes les plus à risque, inquiètes d'une éventuelle contagion ou celles qui pourraient être infectées, peuvent continuer à participer à la messe dominicale en ligne et à accomplir leur communion spirituelle comme elles l'ont fait jusqu'à présent. Il avertit également qu'étant donné le nombre limité de personnes qui pourront accéder aux églises, où l'affluence ne devra pas dépasser la moitié de leur capacité, les fidèles pourront participer à une messe du lundi au vendredi, au lieu de la messe du dimanche.

Le cardinal souligne que la situation épidémique n'est pas complètement terminée et que chacun doit continuer à respecter les mesures de prévention des épidémies. Il remercie chaque fidèle pour la prudence et l’application rigoureuse des règles de distanciation qui ont été appliquées durant cette période délicate.

La minorité catholique, une force significative à Hong Kong

Évêque en titre de ce diocèse de 2009 à 2017, le cardinal Tong Hon, qui aura 81 ans le 31 juillet prochain, est sorti de sa retraite en 2019 en raison du décès de son successeur, et il assume donc un intérim à la tête de l’Église de Hong Kong en tant qu’administrateur apostolique. En incluant les expatriés, et notamment une forte communauté philippine, près de 600 000 catholiques vivent à Hong Kong, représentant une minorité dynamique dans un total d’environ sept millions d’habitants.

 

26 mai 2020, 12:01