Recherche

Vatican News
Indigène souffrant de la Covid-19 soigné à Manaus, Brésil Indigène souffrant de la Covid-19 soigné à Manaus, Brésil 

Covid-19: le CELAM inquiet pour les peuples d'Amazonie

La présidence du Conseil épiscopal latino-américain (CELAM) a appelé les dirigeants du continent à agir de toute urgence pour protéger les populations amazoniennes de la pandémie de Covid-19. Les cas de contamination se multiplient au sein de peuples particulièrement exposés et privés de structures sanitaires permettant de les soigner correctement.

Vatican News

Le 18 mai, la présidence du CELAM a publié sur son site web un message intitulé «En temps de pandémie, nous soutenons les peuples de Panamazonie» dans lequel elle appelle les dirigeants sud-américains à répondre vite à la menace que constitue la pandémie de Covid-19 sur les peuples du bassin amazonien. Les évêques d'Amérique latine et des Caraïbes expriment ainsi leur inquiétude car, au 16 mai, 70 000 cas de Covid-19 et 4000 décès étaient recensés dans toute l'Amazonie. La principale préoccupation réside dans le manque d'infrastructures sanitaires, la pauvreté et la vulnérabilité des populations de cette immense région, en particulier des peuples autochtones.

Le CELAM demande ainsi aux autorités politiques d'«établir des stratégies immédiates pour atténuer les graves conséquences que la pandémie a déjà sur les habitants du territoire et, dans le pleine respect des normes internationales et des accords et des conventions dont ils sont signataires, à offrir une réponse efficace dans le respect des droits de l'Homme des populations les plus vulnérables, en accordant une attention particulière aux peuples d'origine.» Parmi les priorités, figure la fourniture aux cliniques et aux hôpitaux «des instruments et des moyens suffisants pour traiter les malades les plus graves».

Le CELAM s'adresse aussi aux évêques, aux prêtres, aux religieux et religieuses et aux agents pastoraux pour les encourager en ces temps difficiles. «Nous reconnaissons, affirme la déclaration, le courage avec lequel vous continuez à être proches de votre peuple et à l'accompagner par des gestes concrets de charité et aussi à élever votre voix pour défendre les personnes qui demandent de l'aide et de l'attention».

Le dernier est adressé à la communauté internationale pour qu'elle n'oublie pas la région de l'Amazonie et aide ces communautés afin qu'elles puissent résister et surmonter la pandémie.

19 mai 2020, 12:54