Recherche

Vatican News
Les évêques de France en assemblée plénière, le 5 novembre 2019, à Lourdes. Les évêques de France en assemblée plénière, le 5 novembre 2019, à Lourdes.   (AFP or licensors)

L'Église de France multiplie les initiatives au chevet des plus fragiles

La pandémie de Covid 19 qui sévit actuellement a fortement ébranlé tous les secteurs de nos sociétés. Ceux qui parmi nous sont les plus vulnérables; les personnes en situation de précarité, les personnes âgées, les malades, en seront durablement affaiblis. L’épiscopat français répertorie sur son site internet les diverses initiatives de soutien mises en place au niveau paroissial, diocésain ou national.

Un service en ligne efficace pour que chacun se sente appelé à participer d'une manière ou d'une autre à l'effort collectif de lutte contre le covid-19. «L'humilité!», un mot qui trouve souvent écho dans les témoignages exprimés en ces jours de crise sanitaire, rappelle Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis et président du Conseil de solidarité et d'assistance de la Conférence épiscopale française (CEF).

«Nous découvrons, douloureusement, que personne, aucun peuple, ne peut s'enfermer dans une superbe autosuffisance. Aucun homme, aucun peuple ne peut se considérer comme supérieur aux autres en raison de son pouvoir, de sa science ou de sa richesse. Nous reconnaissons humblement que nous dépendons les uns des autres, que nous sommes solidaires les uns les autres», a-t-il poursuivi.

La charité, cœur de la vie du chrétien

«Pour les chrétiens, la charité n'est pas facultative! Elle est et devrait être le cœur de leur vie», a relevé l’évêque, se félicitant que «de nombreux chrétiens sont engagés dans des groupes organisés, tant paroissiaux qu'associatifs, afin d'unir des moyens durables et structurés pour répondre aux souffrances d'aujourd'hui».

Ainsi, l’épiscopat français, en collaboration avec la Conférence des Religieux de France, a activé un numéro vert, ouvert de 8 heures à 22 heures, sept jours sur sept, anonyme et gratuit, dans le but d'offrir un service d'écoute aux personnes isolées en ce temps d'enfermement, touchées par la covid-19. Les personnes qui répondent au téléphone peuvent donner des indications de différentes sortes: des questions plus pratiques comme celles de l'accès aux sacrements en cette période d'isolement, à des questions plus existentielles comme l'écoute des malades ou des membres des familles endeuillées, permettant également de comprendre comment procéder à l'organisation des funérailles.

Enfin, la propagation du coronavirus ayant rendu impossible la célébration de messes avec les fidèles à l'église, la CEF a lancé une plateforme de collecte en ligne pour permettre aux diocèses et aux paroisses de poursuivre leurs actions et de compenser la diminution des recettes des offrandes collectées principalement le dimanche tant que dure le confinement. Les fidèles peuvent alors se connecter à quete.catholique.fr, plateforme temporaire et nationale, pour faire leurs offrandes. La totalité de la somme collectée est versée aux diocèses, qui la distribuent à leurs paroisses respectives. 

08 avril 2020, 15:24