Recherche

Vatican News
(Photo d'illustration) (Photo d'illustration) 

Coronavirus : un nouveau sens pour la Semaine Sainte

A l’heure de la pandémie qui continue de s’étendre, la Semaine Sainte revêt une nouvelle signification : c’est ce qu’affirme Mgr Cullinan, évêque du diocèse de Waterford et Lismore en Irlande, dans une lettre pastorale adressée aux fidèles.

«Nos vies ont complètement changé ces dernières semaines : nos proches sont morts, les écoles sont fermées, les messes publiques ont été suspendues, les hôpitaux sont sous pression, le chômage a augmenté et les personnes se retrouvent isolées», constate Mgr Cullinan qui estime toutefois que la crise actuelle peut devenir une occasion de conversion authentique, de sortir de nos égoïsmes, de notre tolérance face aux injustices, de notre «surdité face au cri des pauvres et de notre planète malade» .

Au milieu de la confusion et de la désolation générales, peuvent émerger aussi des exemples d’héroïsme au quotidien, note l’évêque irlandais, la possibilité de passer plus de temps avec sa famille et de découvrir de nouvelles façons de prier ensemble. «Nous découvrons une vérité fondamentale sur notre nature humaine : nous avons besoin les uns des autres, car nos vies sont entremêlées».

"Dieu est avec nous!"

Les chrétiens catholiques découvrent également de nouvelles façons d’être Église. Ils prient davantage à la maison, devenue, comme aux premiers temps du christianisme, une «Église domestique». Mgr Cullinan constate que les prêtres restent proches de leurs fidèles grâce à la diffusion en direct de leurs célébrations sur internet et les réseaux sociaux ; il remercie d’une manière toute particulière les prêtres qui s’occupent des personnes malades et seules, de ceux qui sont en deuil.

L’évêque souhaite que cette pandémie permette de renforcer notre foi et «d’effacer la dureté de nos cœurs» ; qu’elle nous fasse comprendre qu’il est vain de «courir après le superflu» lequel nous empêche de «voir clairement ce qui compte vraiment».

«Le monde est sans dessus-dessous, mais je vous en prie, ne perdons pas espoir, Dieu est avec nous !», conclut Mgr Cullinan qui renouvelle son exhortation à prier les uns pour les autres, pour les familles, les hôpitaux et les maisons de retraite, «afin que la miséricorde de Dieu descende sur toute l’humanité». 

06 avril 2020, 14:26