Recherche

Vatican News
Le cardinal De Kesel, ici lors d'une audience avec le Pape François en mars 2019 à la Maison Sainte-Marthe. Le cardinal De Kesel, ici lors d'une audience avec le Pape François en mars 2019 à la Maison Sainte-Marthe. 

Belgique: le cardinal De Kesel se met en retrait pour raison de santé

L'archevêque de Malines-Bruxelles, qui est aussi le président de la Conférence épiscopale de Belgique, doit suivre un traitement médical qui le tiendra éloigné de ses responsabilités durant quelques semaines.

Le cardinal Jozef de Kesel, qui a 72 ans, souffre actuellement de problèmes de santé, mais il ne s'agit pas d'une infection au coronavirus, précise le site Cathobel. Suite au traitement médical proposé et qui vient d’être entrepris, il ne sera pas en mesure de poursuivre l’exercice de ses fonctions pendant quelques semaines.

Il sera remplacé comme président de la Conférence des évêques de Belgique par le Conseil permanent de la Conférence composé de Mgr Guy Harpigny (évêque de Tournai), de Mgr Johan Bonny (évêque d’Anvers) et du Secrétaire général, Mgr Herman Cosijns.

Un intérim est également organisé pour la direction de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles est temporairement confiée aux trois évêques auxiliaires, Mgr Jean-Luc Hudsyn (vicariat du Brabant wallon), Mgr Jean Kockerols (vicariat de Bruxelles) et Mgr Koen Vanhoutte (vicariat du Brabant flamand et Malines) ainsi qu’au vicaire général, le chanoine Etienne Van Billoen.

«Le cardinal De Kesel a débuté son traitement médical avec confiance», est-il précisé.

Le seul cardinal belge

Nommé archevêque de Malines-Bruxelles en 2015, Jozef de Kesel était devenu l'année suivant le premier évêque belge à être nommé cardinal depuis Godfried Danneels, crée cardinal par saint Jean-Paul II en 1983. En 2012, Benoît XVI avait également fait entrer un Belge dans le collège cardinalice, mais il s'agissait d'un "simple prêtre" du diocèse de Namur, qui avait déjà 92 ans et ne disposait pas des prérogatives de cardinal électeur. Mgr Julien Ries, tout de même ordonné évêque pour cette occasion malgré son grand âge, avait été créé cardinal en signe de reconnaissance pour ses travaux dans le domaine de l'histoire des religions et de l'anthropologie religieuse.

Après les décès du cardinal Ries en 2013 et du cardinal Danneels en 2019, le cardinal De Kesel est donc le seul représentant de la Belgique au sein du Sacré-Collège. Parmi les cardinaux électeurs figurent deux autres représentants du Benelux: le cardinal luxembourgeois Jean-Claude Hollerich et le cardinal néerlandais Willem Jacobus Eijk.

14 avril 2020, 16:10