Vatican News
Le cardinal Malcom Ranjith, archevêque de Colombo. Le cardinal Malcom Ranjith, archevêque de Colombo.  (AFP or licensors)

L'archevêque de Colombo demande la transparence dans l'enquête sur les attentats

L'Eglise catholique srilankaise, par la voix du cardinal Ranjith archevêque de la capitale, demande qu'une enquête sérieuse soit faite sur les attentats meurtriers de Pâques de l'an dernier, qui ont fait 250 morts.

L'Eglise catholique du Sri Lanka demande qu'une enquête sérieuse et transparente soit menée sur les commanditaires des attentats meurtriers de Pâques l'an dernier, rapporte l'agence Fides. Cette requête a été faite par le cardinal Malcom Ranjith, l'archevêque de Colombo la capitale srilankaise. Lors d'un déplacement à Ragama, dans le nord de la capitale, le cardinal Ranjith a rappelé aux institutions leur nécessaire engagement urgent visant à comprendre « comment sont intervenus les attentats du 21 avril de l'an dernier et qui a aidé les agresseurs » précise Fides.

Malgré l'ouverture d'une enquête lancée par l'ancien président Maithripala Sirisena, "la procédure semble désormais privée de transparence", a regretté le cardinal. Au mois de février, le gouvernement srilankais a nommé une équipe spéciale de six membres pour aider la police à recueillir des informations sur les commanditaires des attentats.

"Nous n'hésiterons pas à descendre dans la rue pour sauvegarder les droits de notre peuple" a précisé le cardinal. Le précédant gouvernement avait été jugé incapable d'assurer la sécurité du pays après ces attentats qui avaient tué 258 personnes. Des attentats qui avaient été perpétrés par des kamikazes du parti islamiste local National Thawheed Jamaat, un groupe terroriste affilié à l'Etat Islamique. Gotabaya Rajapaksa, l'actuel chef de l'Etat avait axé sa campagne sur la sécurité et remporté triomphalement les élections avec plus de 10% d'avance sur son adversaire. 

12 mars 2020, 14:57