Recherche

Vatican News
Soeur Lydie Oyane. Soeur Lydie Oyane. 

Une religieuse assassinée au Gabon

Soeur Lydie Oyane, de la congrégation de Sainte Marie s'occupait de personnes âgées. Elle a été tuée dans la nuit du 19 au 20 mars par un jeune homme qui l'assistait et qui a reconnu les faits.

Vatican News

L'Église gabonaise a rapporté l'assassinat d'une religieuse la semaine passée. Sœur Lydie Oyane, 52 ans, religieuse de la Congrégation de Sainte-Marie qui s'occupait de personnes âgées abandonnées dans la Mission de la Fraternité de Saint-Jean, a été assassinée dans la nuit du 19 au 20 mars. Le meurtrier présumé, un Congolais de 20 ans qui aidait la religieuse elle-même, se serait présenté à la police après s'être rendu à la paroisse des Rois Mages d'Akébé Ville et aurait raconté les faits au curé de la paroisse.

Cet homme aurait pénétré par effraction dans la maison de soeur Lydie pour la dévaliser, mais il a été surpris par la religieuse qui l'a reconnue. Selon les informations de l'Eglise gabonaise, le jeune homme aurait ensuite attaché la victime par une corde autour du cou et l'aurait laissée mourir pendant qu'il volait de l'argent, deux téléphones portables et les clés de la voiture dans laquelle il s'est enfui.

Le jeune homme se serait rendu ensuite chez sa compagne lui montrant 130 000 francs et un téléphone. La femme, ayant remarqué une photo de la religieuse sur son téléphone portable, a demandé des explications et cet homme a avoué le meurtre. La compagne et son frère ont convaincu le jeune homme de se dénoncer. Il est maintenant en détention.

Sœur Lydie était très estimée et appréciée pour son travail auprès des personnes âgées et défavorisées. L'archevêque de Libreville, Mgr Basile Mvé Engone, a demandé aux fidèles de prier pour elle. 

25 mars 2020, 10:12