Vatican News
Le président Luis Lacalle Pou à la cathédrale de Montevideo, le 2 mars 2020. Le président Luis Lacalle Pou à la cathédrale de Montevideo, le 2 mars 2020. 

Une célébration interreligieuse en Uruguay pour l’avenir du pays

Ce 2 mars, l’Église catholique d’Uruguay a ouvert ses portes aux autres confessions chrétiennes, ainsi qu’aux Juifs et aux représentants politiques dans le cadre d’une prière interreligieuse pour prier pour l’avenir du pays.

Anne-Quitterie Jozeau – Cité du Vatican

L’archevêque de Montevideo, le cardinal Daniel Sturla, a accueilli le 2 mars dernier en la cathédrale de la capitale uruguayenne, le nouveau chef de l’État Luis Alberto Lacalle Pou ainsi que des représentants politiques et religieux, pour une prière interreligieuse dans le but de confier le pays à Dieu.

Cette démarche peut sembler étonnante dans ce pays d'Amérique latine marquée par une interprétation stricte du principe de laïcité, mais Luis Lacalle Pou, devenu officiellement le chef d’État le 1er mars dernier, a expliqué avant d’entrer dans la cathédrale qu’il saluait «toutes les initiatives en faveur de la nation et du pays étaient les bienvenues». De nombreuses autorités politiques, notamment des ambassadeurs et des conseillers, sont venus accompagner le nouveau président pour prier pour l’Uruguay.

La politique et la charité sont étroitement liées

Plusieurs prélats catholiques ainsi que l'évêque anglican Daniel Genovesi, le pasteur évangélique Jerónimo Granados, le pasteur Jerónimo Granados et les rabbins Max Godet et Daniel Dolinsky ont participé à la célébration. Le président de la Conférence épiscopale d’Uruguay (CEU), Mgr Arturo Fajardo, a rappelé que «la politique est la forme de charité la plus précieuse car elle recherche le bien commun, le bien social». Il a ajouté ensuite :  «cherchons à construire des ponts».

La cérémonie a eu lieu de la manière suivante: la lecture du Premier Livre des Rois, commun aux chrétiens comme aux juifs puisqu’il s’agit de l’Ancien Testament, une bougie pour chaque croyance allumée, la récitation du Notre Père puis la bénédiction finale. 

09 mars 2020, 18:58