Recherche

Vatican News
Les évêques de France en assemblée plénière à Lourdes (photo d'illustration). Les évêques de France en assemblée plénière à Lourdes (photo d'illustration).   (AFP or licensors)

La visite ad limina à Rome des évêques de France suspendue

La Conférence épiscopale a annoncé ce mardi que les deux groupes d'évêques attendus à Rome ne viendraient pas suite à une décision du Saint-Siège. L'épidémie de coronavirus qui touche toute l'Italie rendait ces visites difficiles à organiser.

Les deux visites ad limina des évêques français qui devaient se dérouler au Vatican du 16 au 29 mars sont suspendues sur décision du Saint-Siège, a annoncé ce mardi la Conférence des évêques de France (CEF). En raison des risques liés au coronavirus qui a poussé le gouvernement à décrété le confinement de toute l'Italie, les deux groupes de prélats qui étaient attendus en fin de semaine resteront en France. Les évêques du premier groupe, qui ont entamé leur visite le 9 mars poursuivent en revanche leur visite, a précisé la CEF, même si le programme est allégé. La messe prévue le mercredi 11 mars à l'église Saint-Louis-des-Français à la mémoire des victimes du terrorisme a notamment été annulée.

C'est le cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les évêques, qui dans une note officielle a notifié aux évêques français la suspension de leur visite, soulignant qu'il revenait à son dicastère de fixer une nouvelle date. Le cardinal Ouellet précise que «le Saint-Père a retenu opportun, de suspendre les visites ad limina prévues avant Pâques». Cette annulation concerne également un groupe d'évêques du Brésil qui depuis plusieurs semaines viennent à Rome en différentes provinces.

Deux heures et demie avec le Pape

Lundi, «après un temps de prière personnelle dans la Basilique Saint-Pierre, les 31 évêques présents ont pu saluer le Pape François et s’entretenir avec lui dans un vrai dialogue, initié par Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, qui a duré deux heures et demie dans la salle Clémentine» précise Vincent Fauvel, directeur adjoint de la communication de la CEF.

L'épidémie de coronavirus touche également plusieurs diocèses de France, notamment en Bretagne. Mgr Centène, l'évêque de Vannes dans le Morbihan, n'a pu se joindre ainsi à ses confrères évêques en raison des mesures de confinement prises localement. Dans de nombreux diocèses français, des messes ont été annulées, notamment à Beauvais dans l'Oise, autre foyer du virus dans l'hexagone. 

10 mars 2020, 16:11